AccueilQui a dit quoi ? Avec Thibaut Boutrou

Qui a dit quoi ? Avec Thibaut Boutrou

« Qui a dit quoi ? » est une série d’articles lancée par Coin24 ayant pour but d’interroger des acteurs francophones du monde de la crypto-monnaie et de la blockchain pour vous éclairer sur des concepts ou vous présenter des solutions ou des produits liés à cette industrie pleine d’avenir. 

Pour retrouver tous les articles « Qui a dit quoi ? », cliquez ici.

Qui est Thibaut Boutrou ?


Thibaut Boutrou exerce sur le marché des cryptomonnaies depuis 2016 avec plusieurs sociétés. Il est l'un des membres fondateurs de Just Mining et l’actuel COO de la société. Just Mining est une plateforme d'investissement enregistrée en tant que PSAN auprès de l'AMF qui propose des solutions de Staking, Lending et Masternodes sur le marché des cryptomonnaies.

Just Mining propose une nouvelle offre de lending avec 9,5 % d’intérêts (APR) sur les stablecoins USDT, USDC et DAI. Pourriez-vous expliquer ce qu’est le lending ?

Le  secteur de la finance décentralisée ou DeFi a vraiment explosé ces derniers temps avec de plus en plus de cas d’application concrets. L’un d’entre eux est le lending qui permet de générer un revenu passif sur les jetons qu’un investisseur possède et qu’il est disposé à prêter à d’autres acteurs du marché.

Le lending est un mécanisme de prêt/emprunt réalisé de particulier à particulier par l’intermédiaire d’un smart contract ou contrat intelligent. Dans l’univers des cryptomonnaies, il y a certains acteurs qui ont des besoins en liquidité (les traders par exemple) et à l’inverse, il y a des acteurs qui ont des liquidités disponibles. 

Le lending va ainsi mettre en relation les deux parties : celui qui a de la liquidité disponible va pouvoir la mettre à disposition du réseau contre une rémunération – il s’agit du prêteur, et celui qui a un besoin de liquidité et qui va venir emprunter sur le protocole en mettant d’autres cryptomonnaies en garantie afin de protéger le prêteur – il s’agit de l’emprunteur. Le taux d’intérêt fluctue en fonction de l’offre et de la demande sur les protocoles.

Le lending va-t-il permettre de démocratiser la finance décentralisée selon vous ?

C’est en tout cas un bon outil. Toutefois, je pense que la démocratisation de la DeFi passera davantage par de l’éducation et l’émergence de nouvelles solutions plus accessibles et intuitives. 

Le potentiel de la DeFi n’est plus à démontrer. Il y a en revanche encore beaucoup de travail à faire sur son accessibilité. C’est un monde encore jeune, mais il grandit et se perfectionne de jour en jour.

Les clients débutants devraient-ils se tourner vers le lending ?

Comme me l’explique Thibaut, le lending est une processus qui peut se faire sur différentes plateformes comme Aave, Anchor, BlockFi, PancakeSwap ou encore Compound Finance. En fonction de la plateforme ou du protocole, les risques ne seront pas les mêmes. Il faut donc bien surveiller l’ensemble des caractéristiques pour prendre la bonne décision et minimiser les risques.

À l’heure actuelle, l’utilisation des protocoles de la finance décentralisée est difficile à appréhender sans un minimum de connaissance, souvent acquises après plusieurs recherches approfondies, des tâtonnements et des prises de risques. Leur accessibilité nécessite de comprendre et de maîtriser plusieurs outils.

C’est pourquoi il est important  de se tourner vers une solution qui facilite ce processus pour les débutants qui sont intéressés par le lending pour profiter d’un rendement passif sur les jetons qu’ils détiennent.

Le but de notre solution est de rendre le lending accessible via une offre ne nécessitant aucune compétence technique pour nos clients. Pour répondre plus directement, évidemment, j’encourage les lecteurs, débutants ou avisés, à s’intéresser à ce type de mécanisme parce qu’il existe des opportunités certaines, mais il faut aussi bien comprendre les risques associés.

Quels sont justement les risques associés aux investissements dans la DeFi ?

Comme avec n’importe quel investissement, les placements dans le monde de la DeFi comprennent des risques qu’il est important de bien comprendre avant d’investir. Au-delà de les comprendre, vous devez être certain que ce niveau de risque s’adapte bien à votre tolérance au risque et à votre profil d’investisseur/trader.

Le premier risque réside dans le choix de la plateforme. Ensuite, comme expliqué précédemment, selon les plateformes, les caractéristiques et les risques ne sont pas tout à fait les mêmes.

Pour parler plus généralement, il existe un risque important sur l’Homme. Je l’ai évoqué, de nombreux protocoles sont encore difficiles d’accès et la moindre erreur peut avoir des conséquences irrémédiables. Il est nécessaire pour les novices d’être vigilant à ce niveau.

Ensuite, il faut avoir en tête que les protocoles en eux-mêmes présentent des risques. Ils n’ont pas tous le même niveau de sécurité et ne sont pas forcément analysés ou audités. Le risque de piratage est inhérent aux plateformes de smart contract et au monde des crypto-monnaies en général.

Enfin, nous pouvons citer le risque lié à la volatilité de certains actifs, le risque de perte en capital et quelques risques sous-jacents plus rares et plus techniques. 

Le risque de volatilité est limité sur l’offre de lending de Just Mining parce que notre offre porte sur des stablecoins et que les stablecoins sont adossés à une monnaie ayant un cours légal, souvent le dollar américain.

L’intensification des offres de lending signifie-t-elle que le minage ou le staking sont dépassés ?

Comme me l’explique Thibault, le lending est complètement différent du minage, associé aux blockchains de type preuve de travail ou proof-of-work, ou du staking, associé aux réseaux de type preuve d’enjeu ou proof-of-stake. Pour en savoir plus sur le minage, consultez notre guide Comment miner des crypto-monnaies ?

Il ne faut pas tout mélanger, car ce sont des offres totalement différentes qui n’ont pas les mêmes objectifs. 

Le lending est en plein développement, pourtant, la demande sur les machines de minage et le staking n’a jamais été aussi forte. Il n’y a pas de corrélation ni de concurrence directe entre ces types d’investissements. Bien au contraire, ce sont des offres complémentaires. Le staking et le minage œuvrent dans la structure de la blockchain, tandis que la Defi profite de l’évolution technique offerte par la technologie de la blockchain afin des produits financiers disruptifs comme le lending.

On peut éventuellement rapprocher le staking et le lending car la logique d’investissement est relativement similaire : on immobilise une quantité X de cryptomonnaies contre une rémunération dans ladite cryptomonnaies. Mais le fonctionnement technique et les risques associés ne sont pas les mêmes. 

Le lending va permettre de générer un revenu passif sur des stablecoins, c’est une bonne alternative pour les investisseurs qui ne souhaitent pas s’exposer à la volatilité des cryptomonnaies, mais aussi en période de « bear market » [baisse des marchés].

Le staking à l’inverse expose l’utilisateur sur une cryptomonnaie et permet ainsi de capitaliser en cas de marché haussier, mais rend le portefeuille plus vulnérable en marché baissier.

Le minage quant à lui, s’adresse aujourd’hui principalement à des professionnels, visant une diversification sur le long terme. C’est un produit totalement différent.   

Qui a dit quoi ? Avec Thibaut Boutrou – Le mot de la fin

Pour terminer, je souligne que Just Mining est maintenant une société enregistrée auprès de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) en tant que PSAN (prestataire de services sur actifs numériques) pour les activités de conservation d’actifs numériques, d’achat et de vente d’actifs numériques contre monnaie ayant cours légal et d’échange d’actifs numériques contre d’autres actifs numériques. 

Je demande alors à Thibault ce que cela change pour les activités de Just Mining et si de nouveaux projets sont prévus pour cette rentrée.

Notre marché évolue, la régulation et les dispositifs comme le PSAN en sont la preuve. Il y a deux manières de le voir. On peut souligner les points négatifs : moins d’agilité, plus de process… mais cela permet aussi à l’écosystème de se structurer et se professionnaliser. 

L’enjeu c’est de trouver cet équilibre entre conserver une agilité nécessaire pour exister dans un environnement qui va aussi vite que le nôtre tout en se conformant aux exigences du régulateur. 

Beaucoup de nouveaux projets à venir, de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux produits, de nouveaux partenariats… nous avons un calendrier bien chargé !

Merci à Thibaut Boutrou de nous avoir expliqué ce qu’est le lending et quels sont ses risques et avantages !

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.