L'actualité du minage de crypto-monnaie

Un radiateur… pour le minage de vos crypto-devises !

Philippe | il y a 6 mois
1.2KVUES

L’industrie du minage de crypto-monnaie est en plein essor. Elle peut rapporter gros, mais la concurrence est de plus en plus rude. Certaines cartes graphiques spécialisées s’arrachent littéralement. Aujourd’hui, une start-up française envisage le crypto-minage sous un angle nouveau… par l’intermédiaire d’un radiateur !

La start-up Qarnot

C’est une fierté pour l’Hexagone. Sa jeune pousse Qarnot était déjà présente il y a deux ans au CES de Las Vegas. À l’époque, la firme ne s’intéressait pas encore au minage de crypto-devises, mais à des radiateurs électriques d’un nouveau genre… En effet, avec le Q.Rad, il s’agissait déjà de se chauffer grâce des processeurs. Ce radiateur faisait officie de data center, mais de façon décentralisée, sa puissance de calcul pouvant être louée à des tiers, et notamment des entreprises. C’est dans un premier temps la BNP Paribas qui a joué le jeu, le but étant pour l’usager d’alléger ses factures d’électricité. Après tout, les détenteurs de panneaux solaires peuvent revendre de l’électricité à l’EDF, alors pourquoi pas commercialiser de la puissance de calcul, de nuit comme de jour ? Une vidéo vous expliquera en quelques minutes ce système :

Installée à Montrouge dans le 92, la start-up française Qarnot Computing a vu le jour fin 2010. Dirigée par Paul Benoît et Miroslav Sviezeny, cette société par actions simplifiée réalisait dès 2013 un chiffre d’affaires avoisinant les 300 000 €. Aujourd’hui, avec son produit révolutionnaire, un crypto-radiateur, l’entreprise ne peut que faire le buzz…

Un crypto-radiateur pour le minage

Il fallait vraiment en avoir l’idée ! Son petit non est QC-1. Il s’agit d’un crypto-radiateur chauffant votre habitation tout en minant de la crypto-monnaie. Pour ce faire, l’appareil est doté d’une carte graphique à processeur Sapphire Nitro et d’une Radeon RX580, soit deux GPU AMD. En série, c’est de l’Ethereum qui est miné, mais le choix de la crypto-devise peut être modifié selon les désirs de l’utilisateur. À cette fin, outre une prise électrique, ce radiateur révolutionnaire aura besoin d’une connexion Ethernet, sachant qu’il est couplé à une application pour smartphone, histoire de se relier plus facilement à un portefeuille électronique. Une vidéo en anglais nous présente brièvement le produit :

En outre, Qarnot ne se financera que par la vente du QC-1 et ne conservera ensuite aucune commission sur les crypto-devises minées. En clair, cela signifie que toute la puissance de calcul de ces crypto-radiateurs bénéficiera à leur détenteur. À l’heure où l’on accuse le minage de crypto-monnaies de consommer inutilement trop d’électricité, cette invention est vraiment intelligente. Cet article est disponible depuis le 8 mars 2018, à un prix plutôt élevé : 3 000 € environ. Bien sûr, paiements en BTC acceptés… Un investissement utile rentabilisé à moyen terme !

Source :

Stuffi