AccueilRapport: 40 plateformes de crypto échanges sud-coréens menacés de fermeture

Rapport: 40 plateformes de crypto échanges sud-coréens menacés de fermeture

La radiation des petites altcoins et la fermeture de plateformes d'échanges pourraient faire perdre plus de 2,6 milliards de dollars aux investisseurs.

Près des deux tiers des plateformes d'échanges de crypto-monnaies en Corée du Sud pourraient fermer pour cause de non-conformité aux nouvelles exigences réglementaires, selon le Financial Times.

Ces perspectives sombres pour le marché coréen des crypto-monnaies s'expliquent par le fait que la date limite fixée aux plateformes d'échanges pour se conformer aux nouvelles exigences n'est plus qu'à quelques jours, mais que plusieurs plateformes n'ont pas encore mis en place les directives données.

La Commission des services financiers (FSC) exige que les plateformes d'échanges d'actifs digitaux démontrent, avant la date limite fixée, que leurs transactions avec les clients sont effectuées avec des personnes réelles détenant des comptes bancaires sous leur vrai nom. Selon l'organisme de surveillance financière, cette réglementation vise à protéger les clients et à éviter des activités telles que le blanchiment d'argent et l'évasion fiscale.

À l'approche du 24 septembre, le régulateur coréen s'attend à ce que tous les crypto échanges aient adhéré aux nouvelles exigences, en partenariat avec les banques prestataires.

Mais selon le rapport, la plupart des petites plateformes du pays n'ont pas encore mis en place les changements requis. Comme le note la publication, près de 40 des 60 plateformes de crypto-monnaies risquent de devoir fermer pour cause de non-conformité.

Des sources ont indiqué au Financial Times que jusqu'à 42 petites altcoins, connues localement sous le nom de "kimchi coins", seront affectées par une fermeture imminente. Les petites plateformes représentant 90 % du volume de trading des kimchi coins, la publication estime que les pertes pourraient dépasser 2,6 milliards de dollars.

Selon Lee Chul-Yi de Foblgate, l'une des plus petites plateformes d'échange, la répression se terminera avec la plupart des traders "soudainement pauvres" en raison des difficultés de retrait occasionnées par la ruée vers l'argent. Selon Chul-Yi, la date limite ressemblera à une "ruée vers les banques", les gens se bousculant pour liquider leurs avoirs.

La nouvelle semble avoir provoqué des ventes sur le marché des crypto-monnaies lundi matin. À l'heure où nous écrivons ces lignes, le cours du Bitcoin (BTC) est passé sous la barre des 45 000 $ et celui de Ethereum sous celle des 3 250 $, après une correction de 3 % et 5 % respectivement.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.