AccueilRapport hebdomadaire : Bloomberg et Galaxy Digital lancent un indice DeFi

Rapport hebdomadaire : Bloomberg et Galaxy Digital lancent un indice DeFi

Voici les principaux titres de l'actualité des crypto-monnaies que vous ne pouvez pas manquer cette semaine.

Coinbase investira au moins 10 % de ses bénéfices futurs dans des actifs digitaux

La plus grande plateforme d'échange de crypto-monnaies des États-Unis, Coinbase, a annoncé plus tôt dans la journée qu'elle sera la première société cotée en bourse à détenir des actifs Ethereum, des jetons DeFi et des actifs en Proof of Stake, après que le conseil d'administration de l'échange a approuvé une proposition visant à ajouter 500 millions de dollars de crypto-monnaies à son bilan.

Le PDG Brian Armstrong a également annoncé sur Twitter que Coinbase allait investir 10 % de ses bénéfices nets trimestriels dans des actifs digitaux. Le dirigeant a ajouté qu'il s'attendait à ce que le pourcentage des bénéfices consacrés aux investissements en crypto-monnaies ne fasse qu'augmenter dans les années à venir.

Dans un blog publié après l'annonce, Coinbase a expliqué sa décision en déclarant que l'échange envisage un avenir où toutes les formes de transactions économiques quotidiennes seront basées sur les crypto-monnaies et les actifs digitaux. Ainsi, en tant qu'étape vers une telle adoption, Coinbase espère montrer l'exemple et commencer par établir une utilité crypto par le biais d'un programme de rachat.

En parlant de cette décision, la directrice financière Alesia Haas a déclaré qu'elle pense qu'un nombre croissant d'entreprises détiendront des actifs crypto dans leur bilan à l'avenir.

« Nous espérons qu'en intégrant davantage de crypto actifs dans nos propres pratiques financières d'entreprise, nous pourrons faire un pas de plus vers la construction d'une crypto-économie plus ouverte », a-t-elle conclu.

Une enquête montre que les groupes minoritaires sont plus sensibilisés aux cryptos et les adoptent davantage

Une enquête menée par Harris Poll pour USA Today a montré que les groupes minoritaires aux États-Unis, notamment les Noirs, les Hispaniques et les Américains LGBTQ+, sont non seulement plus sensibilisés aux crypto-monnaies, mais sont également plus susceptibles de posséder des crypto-monnaies.  

Les résultats ont été tirés des enquêtes menées auprès de 2 010 et 2003 adultes américains en juin et juillet. Alors que 13% du grand public américain et 11% des Américains blancs ont déclaré détenir des actifs digitaux, 23% des Noirs américains, 17% des Américains blancs et environ 25% des Américains de la communauté LGBTQ+ ont indiqué avoir investi dans des crypto-monnaies.

En outre, plus de 50 % des personnes interrogées appartenant à des groupes minoritaires ont déclaré connaître les crypto-monnaies. En revanche, seuls 37 % des Américains blancs pensaient être familiers avec les crypto-monnaies. Alors que seulement 28 % du grand public a déclaré avoir été traité injustement par le secteur bancaire, plus de 43 % des Noirs américains et 39 % des Américains LGBTQ+ étaient d'accord avec cette affirmation. 

John Gerzema, PDG de Harris Poll, a souligné que les résultats peuvent être compris à la lumière de la longue histoire de la discrimination financière envers les groupes minoritaires. Il a ajouté que les crypto-monnaies offraient une alternative avec "maintenant, une ouverture et apparemment peu de barrières", ce qui les rend populaires parmi les communautés minoritaires.

Bloomberg lance un indice DeFi, qui suit 9 projets différents

Bloomberg s'associe à Galaxy Digital pour étendre sa portée dans le domaine de la finance décentralisée (DeFi) en lançant l'indice Bloomberg Galaxy DeFi. Le site d'information financière collabore également avec Galaxy Digital Management pour proposer un fonds de suivi DeFi à gestion passive, le Galaxy DeFi Fund.

L'indice DeFi suit la performance de l'industrie DeFi en mesurant la performance des plus grands protocoles DeFi du marché. Actuellement, ces protocoles comprennent Uniswap (UNI), Aave (AAVE), Maker (MKR), Compound (COMP), Yearn.Finance (YFI), Synthetic (SNX), SushiSwap (SUSHI), 0x (ZXR) et Uma (UMA).

Selon Bloomberg, les projets ont été choisis sur la base de facteurs tels que la qualité de la tarification, le trading institutionnel et la préparation à la conservation. L'indice est conçu de manière à ce qu'aucun projet ne représente moins de 1 % de la valeur globale de l'indice. De même, aucun projet ne sera autorisé à représenter à lui seul plus de 40% de l'indice. D'autres protocoles DeFi seront ajoutés ou supprimés chaque mois, selon l'annonce.  

L'annonce du lancement de l'indice DeFi de Bloomberg intervient quelques mois après le lancement par Bitwise du DeFi Crypto Index Fund.

La Banque centrale des Pays-Bas lance un avertissement contre Binance

La banque centrale néerlandaise, De Nederlandsche Bank (DNB), a publié hier un avis indiquant que le plus grand échange de crypto-monnaie au monde, Binance, opérait dans le pays sans respecter les normes légales requises.

L'avertissement explique que Binance n'a pas réussi à prouver sa conformité avec la réglementation néerlandaise en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Les activités de Binance en tant que fournisseur de services de portefeuilles de dépôt et en tant qu'échange facilitant les transactions entre les monnaies virtuelles et les monnaies fiduciaires sont toutes deux illégales dans le pays, a déclaré la banque centrale.    

« Cela peut augmenter le risque que les clients soient impliqués dans le blanchiment d'argent ou le financement du terrorisme », met en garde l'avis.

Les Pays-Bas deviennent le dernier pays de la liste comprenant la Malaisie, le Japon, le Royaume-Uni, les îles Caïmans, Hong Kong, la Thaïlande, l'Allemagne et la Lituanie à émettre des avertissements contre Binance.

En réponse à cette évolution, le PDG de Binance, Changpeng Zhao, a déclaré que Binance était en train de passer du statut d'innovateur technologique à celui de société de services financiers. Il a souligné que la conformité réglementaire était la priorité absolue de Binance et a ajouté que l'échange a considérablement élargi ses équipes juridiques et de conformité pour répondre aux besoins réglementaires des différents territoires.

Crypto.com annonce un partenariat avec la Lega Serie A (football italien)

Après avoir signé des partenariats de premier plan avec l'UFC et la Formule 1, le fournisseur de services d'actifs digitaux Crypto.com a annoncé cette semaine un partenariat d'innovation et de technologie avec la ligue de football italienne Lega Serie A.

Dans une déclaration, la Lega Serie A explique que Crypto.com utilisera la technologie pour améliorer l'expérience des téléspectateurs en présentant les moments clés de la diffusion pour la ligue. Le partenariat pluriannuel portera également sur la présentation du prestigieux "but du mois", ainsi que sur l'utilisation des retours vidéo dans les décisions des arbitres, comme l'évaluation de la légitimité des buts et la déclaration des fautes.

Auparavant, Crypto.com avait lancé une offre de jetons non fongibles ou NFT pour la Lega Serie A lors de la coupe de football Coppa Italia qui s'est tenue plus tôt cette année. Ce nouveau partenariat devrait donc conduire au lancement d'autres collections de NFT à l'avenir.

Le PDG de la Lega Serie A, Luigi De Siervo, a déclaré que ce partenariat était l'une des nombreuses initiatives marketing conçues pour favoriser l'engagement des supporters et qu'il visait à les rapprocher du jeu grâce à l'innovation et à la technologie.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.