AccueilRipple Labs met officiellement fin à son partenariat avec MoneyGram

Ripple Labs met officiellement fin à son partenariat avec MoneyGram

Ripple a annoncé qu’il avait rompu ses liens avec le fournisseur de services de transfert d’argent MoneyGram

Hier, Ripple Labs a confirmé que son partenariat avec MoneyGram avait pris fin. La société blockchain à l’origine du token XRP a publié une déclaration indiquant que les deux parties avaient convenu de mettre fin à leur collaboration.

« Ensemble, Ripple et MoneyGram ont pris la décision de mettre fin à notre accord de partenariat actuel » peut-on lire dans la déclaration.

Forgé en juin 2019, le partenariat est initialement devenu « bancal » lorsque MoneyGram s’est distancé de Ripple à la lumière du procès intenté par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis contre le société derrière le XRP.

La SEC a allégué que XRP était un titre non enregistré et que Ripple avait violé la loi sur les investissements.

Avant de prendre du recul par rapport à l’alliance et de suspendre l’utilisation de XRP sur sa plateforme le mois dernier, MoneyGram avait travaillé avec Ripple pendant près de deux ans. Les deux ont uni leurs forces sur un projet dans l’espace des paiements transfrontaliers dans lequel MoneyGram a accepté d’utiliser le token XRP pour les règlements de paiements internationaux.

Ripple a apporté un support financier sous son propre token et a donc pris une participation dans MoneyGram. Cependant, selon les documents publics, MoneyGram ne détenait pas les tokens fournis. Au lieu de cela, ils ont été vendus. La société de transfert d’argent aurait gagné un total d’environ 61,5 millions de dollars en frais de développement du marché de la part de la société blockchain pendant la durée de la collaboration.

« Nous sommes fiers du travail que nous avons pu accomplir en peu de temps, ainsi que de l’impact que nous avons pu avoir en mettant ce produit, le premier du genre, sur le marché. Ensemble, nous avons traité des milliards de dollars grâce à RippleNet et à la liquidité à la demande (ODL) ».

Ripple a fait remarquer qu’il était encore possible de travailler ensemble dans le futur malgré la fin du partenariat.

« Nous sommes tous deux déterminés à revoir nos relations à l’avenir. Nous croyons toujours en la promesse des actifs numériques et de la technologie blockchain pour changer le statu quo des paiements mondiaux au profit de milliards de consommateurs dans le monde ».

Brad Garlinghouse, directeur général de Ripple, a partagé les réalisations du partenariat sur Twitter, en déclarant : « alors que l’absence d’un cadre pour les crypto-monnaies a inutilement brouillé les pistes pour les entreprises et les consommateurs américains, on ne peut ignorer ce que Ripple et MGI ont réalisé ensemble. Des milliards de dollars ont été envoyés et réglés à travers les frontières grâce à l’ODL avec le XRP ».

Ripple a nié avec ferveur les allégations de la SEC et ses dirigeants ont demandé le rejet des charges qui pèsent contre eux.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.