AccueilRipple met un pied en Chine

Ripple met un pied en Chine

On le sait, le marché chinois est l’un des plus attractifs au niveau mondial et y faire sa place est loin d’être simple. Il faut montrer patte blanche avant de pouvoir espérer toucher les innombrables consommateurs chinois et la sacro-sainte classe moyenne. Cette semaine, Ripple (XRP) a mis un pied en Chine. Un pied ou plutôt un orteil, mais c’est déjà un début.

La force du RippleNet

Le RippleNet, c’est cette toile d’araignée à l’échelle mondiale que Ripple tisse laborieusement regroupant un réseau toujours plus grand de banques et d’intermédiaires financiers. Les succès des entreprises faisant partie du RippleNet bénéficient indirectement à Ripple et c’est exactement ce qui s’est passé cette semaine. En effet, American Express (AmEx) a enfin reçu la clé du marché domestique chinois.

Concrètement, AmEx a reçu le 9 novembre une licence lui donnant désormais accès au marché de l’e-commerce sur le territoire chinois. Ceci se fera par l’entremise d’une joint venture avec l’entreprise locale LianLian Group qui est également membre du RippleNet. Il n’est pas encore dit que la technologie développée par Ripple sera utilisée dans ce cadre mais cela ouvre bien des perspectives.

Quel impact sur le cours du Ripple ?

Porté par plusieurs hausses depuis septembre 2018, le cours du Ripple accusait une perte sévère le 14 novembre mais limitait néanmoins la casse par rapport au cours du Bitcoin (BTC). La tendance semblait d’ailleurs plutôt haussière ce 15 novembre malgré quelques dents de scie mais il faut rester très prudent. Son concurrent principal, Stellar (XLM), présentait une courbe fortement similaire.

Et ailleurs en Asie ?

Ripple publiait cette semaine d’autres bonnes nouvelles concernant le marché asiatique. On retiendra l’entrée de CIMB Group, l’une des plus grosses banques d’Asie du Sud-Est, dans le RippleNet. Ce partenariat permettra des paiements transfrontaliers instantanés entre les différents marchés de CIMB. La technologie développée par Ripple améliorera également le produit SpeedSend de CIMB Group en ouvrant des corridors de paiements vers l’Australie et les États-Unis notamment.

Ripple est également très présent au Japon. Mitsubishi UFJ Financial Group, la plus grande banque japonaise, a signé récemment un accord de principe avec un homologue brésilien pour ouvrir un corridor de paiements entre les deux pays en utilisant la technologie Ripple.

Si beaucoup ont par le passé critiqué Ripple, il faut bien reconnaître aujourd’hui que l’existence d’un produit véhiculé par le RippleNet associé à une cryptodevise – en l’occurrence le XRP – est une force pour Ripple car les deux axes s’équilibrent réciproquement et cette gémellité permet donc à Ripple d’appréhender l’avenir plus sereinement que d’autres.

1
Dépôt minimum
$50
Promotions exclusives
Notre score
10
Comencer le trading
La description:
Moyens de paiement
Virement bancaire, Virement
Liste complète des règlements:
CySEC, FCA

 

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.