L'actualité des coins

Selon Mark Carney, le Bitcoin est un échec

Amélie | il y a 7 mois
522VUES

Le gouverneur de la banque d’Angleterre Mark Carney est sorti du silence, affirmant que le Bitcoin était un échec retentissant. Selon lui, ce n’est pas une monnaie, et ça ne le sera jamais. Retour sur ces affirmations qui font bien évidemment grand bruit auprès des défenseurs de la crypto-monnaie.

Un échec cuisant

Mark Carney est le gouverneur de la Banque d’Angleterre. L’homme a décidé de sortir du silence au cours d’une conférence qui s’est tenue ces derniers jours au sein de la Regent’s University à Londres. Le banquier a voulu donner son avis sur la monnaie numérique, et notamment sur le célèbre Bitcoin.

Pixababay – Géralt / Le Bitcoin ne sera jamais une monnaie selon le banquier.

Selon lui, la monnaie virtuelle connaît un terrible échec et ne peut pas être considérée comme une monnaie à part entière. Pourquoi ? Tout simplement parce que le Bitcoin ne peut pas faire office de réserve de valeur, ni même de moyen d’échange : « Il semblerait qu’il ait échoué […] sur les aspects traditionnels d’une monnaie. Il ne s’agit pas d’une réserve de valeur puisqu’il “part dans tous les sens”. Et personne ne l’utilise comme un moyen d’échange. »

Des propos polémiques

On ne peut pas tout à fait lui donner raison étant donné que de nombreux commerçants acceptent maintenant les paiements en Bitcoin. Cependant, le Bitcoin est en difficulté depuis plusieurs semaines maintenant. Quelques sociétés ont décidé de tourner le dos à la crypto-monnaie, à l’instar de Stripe ou encore de Steam par exemple. Ce qui pourrait en effet justifier l’échec du Bitcoin.

Pixabay – Geralt / Mark Carney est très pessimiste quant à l’avenir du Bitcoin.

Cependant, n’allons pas trop vite en besogne. Le Bitcoin n’est pas mort, bien loin de là. Selon de nombreux spécialistes, la chute de sa valeur est tout à fait logique et liée à la mise en place d’un équilibre qui peut être compliqué à trouver.

Il est évident que Mark Carney ne croit plus au Bitcoin. Mais ses propos sont loin de faire l’unanimité. L’avenir nous dira si le Bitcoin est un cruel échec ou non.