L'actualité des coins

Les Sibériens utilisent le minage de crypto-monnaies pour chauffer les maisons

Audy Audy | il y a 1 année
1.09KVUES

Les citoyens de la ville russe d’Irkoutsk en Sibérie ont utilisé le minage de crypto-monnaies pour chauffer leurs maisons. Irkoutsk a attiré de nombreux mineurs de crypto-monnaies en raison des prix très bas de l’électricité dans la ville. C’est dans ce contexte que deux entrepreneurs d’Irkoutsk ont développé un système de chauffage par le sol relié au matériel minier.

Wikimedia Commons

Réchauffer des maisons grâce aux crypto-monnaies

Les entrepreneurs locaux, Ilya Frolov et Dmitry Tolmachyov, ont mis au point un prototype fonctionnel pour un système de chauffage par le sol qui utilise la chaleur générée par les mineurs de crypto-monnaies. Frolov a discuté de leur prototype avec les médias locaux, indiquant que « les appareils de minage sont généralement refroidis par des soufflantes. La chaleur est ensuite libérée dans l’atmosphère. Nous considérons que cela n’est ni rationnel, ni écologique. C’est pourquoi nous avons mis en place un concept où la chaleur des opérations de calcul est utilisée à une fin plus noble, à savoir réchauffer les maisons. » Les deux entrepreneurs ont déclaré qu’ils avaient l’intention de construire environ 2000 « cryptohouses » d’ici 2020 ; chacune fournissant de la chaleur par le biais du processus de minage de crypto-monnaies.

Pxhere

Irkoutsk, « capitale minière informelle de la Russie »

La ville se décrit comme la « capitale minière informelle de la Russie » et abrite un café qui accepte le Bitcoin comme méthode de paiement. Frolov affirme que de nombreux mineurs de crypto-monnaie sont attirés vers Irkoutsk par le faible coût de l’énergie électrique dans la ville. En effet, le prix de l’électricité à Irkoutsk est environ le cinquième de celui de Moscou. « La rentabilité du calcul informatique dépasse le coût de l’électricité, c’est pourquoi il est rationnel de l’utiliser de cette façon », a déclaré Frolov.

Source :

News.Bitcoin

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.