L'actualité du trading de crypto-monnaies

Une société de gestion d’actifs sud-africaine lance une plateforme d’échanges de crypto-devises

Tiana | il y a 4 mois
343VUES

La société de gestion d’investissements basée à Johannesbourg, Sygnia, a annoncé son intention de lancer une plateforme d’échanges de devises numériques, baptisée Sygniacoin. Elle devrait être lancée au troisième trimestre de cette année.

Ceux qui ont manqué cette annonce peuvent en trouver les détails en anglais dans cette vidéo :

Lancement prévu cette année

Cette société sud-africaine a annoncé qu’elle prévoyait de lancer une plateforme d’échanges de crypto-devises d’ici le troisième trimestre 2018. Sygnia gère actuellement environ 14,7 milliards de dollars d’actifs et possède des bureaux à Durban, Johannesbourg et au Cap. La société emploie plus de 175 salariés et assure la gestion de près de 6 000 clients locaux ainsi que 600 clients internationaux. Magda Wierzycka, PDG du groupe, a affirmé leur intention de lancer une bourse basée sur les crypto-monnaies au troisième trimestre 2018. Le marché des crypto-devises évolue rapidement à l’international et au niveau national, a-t-elle ajouté.

Source : Vimeo. Une société sud-africaine voudrait lancer une plateforme d’échanges de crypto-monnaies.

Mme Wierzycka a décrit cette initiative comme étant l’un des nombreux projets permettant à Sygnia de se positionner en tant que leader dans le domaine de la finance en Afrique du Sud. En se concentrant sur les technologies financières innovantes, Sygnia est en passe de devenir la première institution financière à adopter les devises virtuelles et à offrir aux investisseurs une plateforme de négociation sécurisée.

Sygniacoin voudrait se baser sur les règlements de New York

Sygnia a indiqué qu’elle avait l’intention d’opérer dans ce marché en se basant sur les dispositifs législatifs new-yorkais. Selon le PDG du groupe, ils doivent baser leurs politiques et protocoles sur le cadre réglementaire existant applicable aux entreprises d’échanges de crypto-devises enregistrées à New York.

Concernant les réglementations sud-africaines, Mme Wierzycka a souligné l’imposition des investissements et des transactions liés aux devises virtuelles en Afrique du Sud. La société a également annoncé son intention de développer un fond d’investissement en crypto-monnaies pour les investisseurs institutionnels.

Source :

NewsBitcoin