AccueilLa société Giga Watt est poursuivie en justice pour fraude après une ICO

La société Giga Watt est poursuivie en justice pour fraude après une ICO

Une autre année, un autre procès dans l’univers de l’ICO. Cette fois, c’est Giga Watt qui est dans la ligne de mire, une start-up dont le but est de lancer une installation d’extraction de crypto-monnaies. La société se décrit comme le premier fournisseur de solutions minières et promet des services miniers clés en main. Un groupe d’investisseurs n’est par ailleurs pas satisfait de ses services et a intenté une action en justice pour des retards de projets qui, selon eux, leur coûtent de l’argent.

Une ICO qui a permis de récolter 20 millions de dollars

Les plaignants ont affirmé avoir contribué pour la collecte d’environ 20 millions de dollars en crypto-monnaies avec l’ICO de Giga Watt l’été dernier. Cette crypto-monnaie vaut aujourd’hui cinq fois plus, mais les investisseurs n’ont rien eu en retour : pas de chiffrement, pas de jetons Giga Watt, ni aucun équipement minier.

Découvrez ci-après des explications détaillées de cette annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=8tbRmqmvUY0

Les plaignants ont déclaré qu’ils ne pourront plus recevoir leurs jetons ou voir leurs équipements miniers, et perdent un temps précieux ainsi que de l’argent à cause de ce retard.

Après Tezos, c’est désormais Giga Watt

Il y a des similitudes avec le procès de Tezos. En effet, les Breitmans sont également confrontés à plusieurs poursuite judiciaires. Les deux ICO réalisées par l’entreprise ne sont pas claires. Les enquêtes en cours vont permettre de comprendre si ces jetons pourront être considérés comme des titres. David Silver, l’un des avocats qui a déposé la plainte contre Giga Watt, a expliqué que le simple fait que les devises numériques puissent un jour être utilisées n’enlève en rien la responsabilité de la société.

Comme dans le cas de Tezos, les investisseurs de Giga Watt sont mécontents du temps d’attente. Même si les crypto-monnaies des deux ICO devaient être lancées, il est peu probable que les investisseurs soient en mesure d’obtenir les gains dont ils auraient pu bénéficier.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.