Analyses des crypto-monnaies

Sous pression, le Président de la Fondation Cardano démissionne

Caroline Dooms | il y a 2 mois
251VUES

Il y a quelques semaines, nous évoquions la discorde interne entre IOHK et la fondation Cardano. Le 13 novembre, la démission du Président de la fondation Cardano (ADA) a été officialisée. Une bonne nouvelle qui permet à présent de regarder de l’avant.

Rappel des faits

Cardano est géré et dirigé par un triumvirat : IOHK, Emurgo et la Fondation Cardano. Ces trois entités ont chacune des responsabilités différentes relatives au développement de la blockchain et de la devise digitale ADA.

Le 12 octobre, le responsable d’IOHK Charles Hoskinson avait publié une lettre ouverte conjointement avec Ken Kodama, le dirigeant d’Emurgo, condamnant la manière dont la Fondation Cardano était gérée. A cette occasion, l’attitude du Président de la fondation Cardano, Michael Parsons, avait été vivement critiquée. Diverses dérives et manquements à ses responsabilités avaient d’ailleurs été pointées du doigt.

La communauté soutenant Cardano s’est rangée derrière le fondateur Charles Hoskinson et, ce 13 novembre, nous apprenions la démission de Michael Parsons au profit de Pascal Schmid par voie de communiqué officiel.

Qui est Pascal Schmid ?

Pascal Schmid ne reprend le rôle de Michael Parsons qu’Ad Interim. De nouvelles nominations devraient être annoncées prochainement. De nationalité Suisse, Pascal Schmid est diplômé en Finance, Comptabilité et Audit de la prestigieuse Université de Saint-Gall. Il faisait déjà partie du conseil de la Fondation Cardano.

L’homme apparaît également comme membre du conseil de la Fondation Lisk (LSK), autre crypto-monnaie connue des investisseurs occupant actuellement la trentième place du marché en termes de capitalisation.

Le 16 novembre, Pascal Schmid confirmait que les actifs de la Fondation Cardano étaient à présent sécurisés et confirmait la volonté de la Fondation de se tourner vers le futur.

Et l’avenir pour Cardano ?

Le pari d’exposer les dissensions internes sur la place publique était risqué mais a payé. Charles Hoskinson bénéficie plus que jamais du soutien de la communauté Cardano. A l’image de Charlie Lee pour Litecoin (LTC), ses opinions sont écoutées et respectées. D’autres communautés ont plus de difficultés à se ranger derrière une figure de proue. C’est notamment le cas de Vitalik Buterin pour Ethereum (ETH) même si celui-ci reste très influent.

La technologie développée par Cardano est, selon beaucoup, l’une des meilleures actuellement. Il importe à présent de lui trouver des applications concrètes et de la rendre populaire.

En cette fin d’année 2018, ADA reste dans le top 10 des capitalisations en cryptomonnaies mais le cours du Cardano continue de se tasser. Il faut dorénavant redynamiser le projet et définir des objectifs pour l’année 2019 afin que Cardano puisse enfin prétendre au rang qui lui est dû.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.