AccueilStarbucks déploie une blockchain pour suivre le café du grain au magasin

Starbucks déploie une blockchain pour suivre le café du grain au magasin

Starbucks a exploité la puissance de la blockchain pour permettre à ses clients de retracer leur café depuis les fermes jusqu’au magasin

Le géant du café recherche une plus grande satisfaction des clients en utilisant la technologie blockchain pour créer la transparence. La blockchain de Starbucks permettrait à ses clients de retracer leur café. Lancée hier, les clients de Starbucks à travers les États-Unis peuvent utiliser un code sur le sachet pour trouver plus d’informations sur leur café. Parmi ces informations figurent la provenance des grains, l’endroit où ils ont été torréfiés et les conseils de préparation des baristas.

Toutefois, cette dernière nouveauté ne se limite pas aux seuls clients. Selon Michelle Burns, première vice-présidente de Starbucks, les agriculteurs recevront un code inversé qui leur permettra de suivre leur production.

Microsoft a mis au point un outil fonctionnant sur la blockchain qui permet désormais au géant du café de partager avec ses clients ses données de traçabilité qui datent de dix ans. Ce dernier développement pourrait également aider Starbucks à attirer les jeunes générations qui s’inquiètent du café vendu par les entreprises.

Dans une interview, Burns a déclaré que l’entreprise était en mesure de retracer chaque achat de café de chaque exploitation depuis plus de dix ans. La grande quantité de données peut servir de base à Starbucks pour développer un outil convivial, axé sur le consommateur, qui susciterait la confiance de ses clients et leur donnerait confiance dans l’origine de leur café.

Bien que cette évolution soit la bienvenue, elle n’est pas facile pour Starbucks. Il est difficile de remonter à la source du café, car les grains des différentes exploitations peuvent se mélanger tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Pour l’entreprise, cela signifie que certains sacs seront suivis jusqu’au pays ou à la région où les grains ont été cultivés. Cependant, Starbucks est à la hauteur de la tâche et tiendra ses promesses, Burns rassurant ses clients en leur disant : « Nous allons aussi loin que possible ».

Les agriculteurs doivent connaître la destination finale de leurs produits

Cette dernière évolution n’est cependant pas unilatérale. Les agriculteurs auront également accès au nouvel outil Starbucks. Toutefois, l’outil fonctionne différemment pour eux : ils accèdent au site web de traçabilité depuis un ordinateur et insèrent le code manuellement. Mme Burns a déclaré que les agriculteurs avaient une certaine demande pour cet outil : « Ce qu’ils nous ont dit, c’est qu’ils ne savaient pas où allait leur café, ni à quel mélange il était destiné ».

L’outil de traçabilité n’est pas disponible pour les sacs achetés en dehors des magasins Starbucks sur la base d’un prix par tasse. Cependant, cette fonction pourrait être disponible un jour, car Burns a conclu que Starbucks « ne fait que commencer ».

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.