AccueilUne start-up de crypto-monnaie sort une publicité pleine page dans le Wall Street Journal

Une start-up de crypto-monnaie sort une publicité pleine page dans le Wall Street Journal

octobre 12, 2017 By Tiana R.

Une start-up de crypto-monnaies consacre une page entière dans le Wall Street Journal pour se faire de la publicité. Celle-ci a pour but de convaincre le PDG de JPMorgan, Jamie Dimon et d’essayer de le faire changer d’avis, car il qualifie le bitcoin de fraude. La start-up suisse Eidoo, lancée mercredi, se présente comme une solution permettant à ses clients d’échanger de l’Ethereum, la deuxième plus grande crypto-monnaie.

L’entreprise propose aux utilisateurs d’echanger le bitcoin et l’ethereum. La publicité publiée par la start-up dans le Wall Street Journal incite les utilisateurs à investir dans ces crypto-monnaies. Elle se lit comme suit : « Peut-être que Jamie va vous virer, mais vous êtes libre d’investir dans les crypto-monnaies ».

Une campagne visant à contredire les propos de Jamie Damon

Cette publicité lancée par Eidoo a pour objectif d’encourager les utilisateurs de crypto-monnaies à continuer leur activité, ceci malgré les propos de Dimon qualifiant le Bitcoin de fraude. La start-up a réalisé une campagne très coûteuse, car pour faire une annonce pleine page dans le Wall Street Journal, il faudra débourser environ 250 000 dollars.

Toutefois, cette action constitue un excellent moyen pour réduire les inquiétudes des utilisateurs concernant la crypto-monnaie.

Les avis sont divers concernant les crypto-monnaies

Le Bitcoin et les autres crypto-monnaies comme l’ethereum ont fait face à de nombreuses difficultés cette année. Mais la situation a évolué, grâce notamment à l’intérêt croissant des investisseurs et à une réglementation favorable dans des pays comme le Japon.

https://www.youtube.com/watch?v=L25nBJpYRy8

Cependant, le marché des crypto-monnaies a aussi reçu beaucoup de critiques. Tandis que Dimon s’est attaqué au bitcoin, d’autres ont pris pour cible les ICO, qui sont un moyen pour les start-up de collecter de l’argent via les crypto-monnaies. Le fondateur de Wikipedia, Jimmy Wales, a déclaré dans une récente interview accordée à CNBC que les ICO sont une arnaque absolue. Pourtant, il y a de nombreux investisseurs qui parlent du potentiel du Bitcoin.