L'actualité des coins

Stellar, Ripple et la fintech. Retour aux sources.

Caroline Dooms | il y a 3 semaines
146VUES

La fintech révolutionne l’industrie bancaire.

Lorsque les marchés sont capricieux, il n’est pas bon de prendre des décisions intempestives ou de céder à la panique. Garder la tête froide est la clé pour limiter les dégâts et déterminer si vous devez continuer à acheter des cryptomonnaies ou plutôt vendre vos cryptos.

Une bonne occasion donc de revenir aux fondamentaux concernant le secteur fintech et l’apport de deux valeurs sûres dans le domaine : Stellar (XLM) et Ripple (XRP).

La fintech, c’est quoi ?

Le mot est devenu tellement courant qu’on passerait presque pour un inculte en admettant son ignorance. La fintech s’invite dans les conversations comme ce fut le cas à l’époque des startups, mot qui s’est depuis lors intégré dans le vocabulaire courant.

Fintech, c’est la contraction de Financial Technology, soit Technologies Financières. Au niveau orthographique, vous le trouverez à toutes les sauces : Fintech, fintech, FinTech. A l’instar de médias économiques réputés tels The Economist ou Challenges, nous préférons le simplissime fintech.

La fintech regroupe l’ensemble des programmes informatiques ou des nouvelles technologies développés et utilisés pour moderniser le secteur bancaire traditionnel. La majorité du temps, on fait référence à une entreprise fintech, soit une entreprise active dans ce secteur. On les appelle parfois tout simplement des fintech.

L’avenir du secteur bancaire ?

PayPal fut l’un des pionniers. Aujourd’hui, les fintech font légion, pensez BitPay, Coinbase ou encore Adyen qui font tous trois partie du Top 50 élaboré par Forbes. C’est vous dire l’intérêt pour le secteur.

Début 2018, une étude de KPMG révélait que le secteur bancaire considérait que la majeure partie des innovations sectorielles venait des fintech. 60% des participants de cette étude globale avaient déjà conclu des partenariats avec des fintech et plus de 80% comptaient le faire à moyen terme. Dans un monde où l’argent se digitalise, où les transferts internationaux se globalisent et où une partie significative de la population n’a pas accès au système bancaire traditionnel, les fintech innovent au quotidien. Les banques, elles, ne souhaitent pas passer à côté de LA pépite.

Stellar et Ripple font la jonction entre fintech et blockchain

Trop souvent mis dos à dos, Ripple (XRP) et Stellar (XLM) sont deux ambassadeurs de choix de la fintech.

Technologie révolutionnaire, la blockchain est dorénavant présente dans tous les secteurs du quotidien et pas seulement financier. Les applications dans le domaine de la chaîne alimentaire, de l’environnement ou du commerce traditionnel sont innombrables. La plupart des cryptomonnaies dont Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) par exemple utilisent la technologie blockchain et une grand partie des devises digitales peuvent être considérées comme liées à la fintech. Ceci dit, les plus connues restent sans conteste XLM et XRP, véritables pionnières dans le domaine.

Malgré un climat anxiogène pour les investisseurs, ces deux crypto-monnaies prouvent, chacune à leur manière, que finance traditionnelle et finance moderne ne sont pas forcément incompatibles et leur avenir reste sans nul doute prometteur. Une bonne nouvelle pour les investisseurs affolés.