L'actualité des coins

Tether continue de régner sur les stable coins

Caroline Dooms | il y a 1 mois
215VUES

Il n’est pas surprenant d’observer une montée en puissance des stable coins en cette fin d’année 2018. En revanche, le fait que Tether continue de dominer le segment malgré une année plus que chahutée a de quoi faire sourciller. Si le Bitcoin (BTC) est le roi des devises digitales, le Tether (USDT) est plus que jamais le prince des stable coins. Nos explications.

L’avènement des stable coins, effet secondaire d’un marché déprimé

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. L’adage est connu et s’applique parfaitement à la récente montée en puissance de Tether. Celle-ci s’explique plutôt par le déclin du Bitcoin et des principaux altcoins plutôt que par un réel plébiscite. USDT a donc grapillé des places sur le marché en quelques semaines et est dorénavant à la cinquième position en termes de capitalisation à quelques encablures du Stellar Lumens (XLM).

Deux raisons principales à la montée en puissance du Tether

Si plusieurs facteurs expliquent cette ascension, nous en identifions deux principaux :

le déclin des autres devises digitales face à la capitalisation par définition relativement stable de Tether. La capitalisation d’un altcoin comme EOS (EOS) a littéralement fondu durant le mois de novembre et le hard fork de Bitcoin Cash (BCH) a indirectement profité à Tether ; et

– le fait que les investisseurs qui ont acheté des cryptomonnaies se tournent vers les stable coins comme valeur refuge en attendant que le marché reprenne des couleurs.

Cependant, on peut légitimement se demander pourquoi le Tether garde les faveurs malgré les nombreuses controverses suscitées durant l’année écoulée.

Les plateformes bloquées avec leurs Tethers ?

USDT fut le premier stable coin garanti par des réserves en dollars. A ce titre, il bénéficie encore de certains privilèges. S’il est facile pour le petit investisseur d’acheter ou de vendre ses USDT, les gros poissons ont plus de difficulté s’ils veulent éviter des frais intempestifs. En outre, les conditions de rachat d’USDT sont particulièrement contraignantes. Si vous êtes assis sur une pile de Tethers et que vous souhaitez qu’ils soient rachetés par l’émetteur, il va donc falloir accepter de perdre quelques plumes au passage.

Certains stables coins comme le Paxos Standard (PAX) ou l’USD Coin (USDC) proposent des conditions plus souples. Il y a donc fort à parier qu’un glissement vers ces nouveaux stable coins s’opèrera à l’avenir. En outre, il n’est pas exclu qu’un ou plusieurs stable coins garantis par des états souverains viennent redistribuer les cartes.

Les autres stable coins en embuscade

Représentation billets d'un dollar. Chaque stable coin ou chaque Tether est garanti par un dollar américain
Le principe d’une cryptodevise dont chaque unité est garanti par un dollar séduit les investisseurs.

Dès le début 2018, les stable coins ont pris du galon et se sont imposés comme la nouvelle tendance sur le marché des cryptomonnaies. La crise actuelle n’a fait que renforcer la croissance des stable coins.

Voici un résumé de l’évolution des principaux stable coins concurrents du USDT :

TrueUSD (TUSD) : en quelques mois, la capitalisation a grimpé pour atteindre actuellement près de 215 millions de dollars.

Paxos Standard (PAX) : début octobre, la capitalisation de PAX était de 13 millions de dollars, elle atteint à la mi-décembre 160 millions.

Gemini Dollar (GUSD) : la capitalisation totale de la devise digitale sponsorisée par les jumeaux Winklevoss lancée en septembre atteint 90 millions de dollars le 13 décembre.

USD Coin (USDC) : dernier arrivé sur le marché, la capitalisation de la devise digitale soutenue par Circle et Coinbase (voir notre avis sur Coinbase) atteint déjà presque 200 millions de dollars.

Certes, la route est encore longue pour atteindre les 1,8 milliards de dollars que représente Tether mais, à ce rythme, les nouveaux venus pourraient faire de l’ombre au USDT plus rapidement qu’on ne le pense. D’ailleurs, la plateforme Binance vient d’ajouter de nouveaux stable coins comme devises de référence pour acheter des monnaies digitales (voir notre avis sur Binance).

Tether et les investisseurs : je t’aime, moi non plus ?

Il est surprenant de constater que le Tether tienne aussi bien les chocs de l’année écoulée. Les relations entre Tether et Bitfinex étant critiquées, USDT a dû montrer patte blanche afin de rassurer les investisseurs quant à l’existence de ses réserves en dollars.

En octobre, on s’est même demandé si le glas avait sonné pour Bitfinex et Tether : des mouvements suspects étaient à nouveau observés, entraînant la chute du cours du Tether. On peut dire que le stable coin se plaît à entretenir sa réputation sulfureuse. L’évolution de la devise digitale dans les prochains mois permettra probablement d’augurer de l’avenir du paysage stable coins.

Pour l’heure, il ne fait aucun doute que beaucoup d’investisseurs ayant acheté du Bitcoin ou d’autres altcoins par le passé achètent à présent des stable coins qui viennent utilement compléter leur portefeuille tout en leur procurant un sentiment de sécurité. Il faudra voir si cette tendance se poursuivra lorsque le marché des cryptomonnaies remontera.

Featured image source: Wikimedia

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.