AccueilTezos : Exaion, Société Générale, Gendarmerie – Quelle entreprise française sera la prochaine ?

Tezos : Exaion, Société Générale, Gendarmerie – Quelle entreprise française sera la prochaine ?

Alors que la filiale du Groupe EDF, Exaion, est devenue la semaine dernière le premier validateur institutionnel français à opérer sur le réseau Tezos, ce n’est pas la première entreprise ou institution de France à s’intéresser à la blockchain d’origine française. Quels sont les projets français qui font confiance à Tezos ?

La Gendarmerie Française choisit Tezos pour simplifier sa comptabilité

En fin d’année 2019, nous apprenions que le Centre de Lutte contre les Criminalités Numériques de la Gendarmerie française (C3N) avait déclaré avoir sélectionné la blockchain Tezos pour une expérience avec Europol. Le but était de pouvoir améliorer la transparence et la rapidité de la validation de « certaines dépenses faites dans le cadre d’enquêtes judiciaires ».

Le choix de l’utilisation de la blockchain Tezos pour simplifier d’une certaine manière la comptabilité du C3N et améliorer la transparence du service est notamment due aux fondamentaux et aux caractéristiques du réseau qui serait « mieux conçu » que certains de ses concurrents.

Société Générale a choisi la blockchain Tezos pour la CBDC de la France

Dans le cadre d’un potentiel développement de monnaie digitale de banque centrale (CBDC) en France, la Banque de France a sélectionné différentes entreprises pour effectuer des travaux sur les CBDC. L’entreprise Forge de la Société Générale, qui a été choisie par la Banque de France, a décidé d’explorer la possibilité d’utiliser une CBDC pour diverses opérations, comme des règlements de titres, via la blockchain Tezos.

Selon Michel Mauny, président de Nomadic Labs, l’un des plus grands centres de recherche et développement de l’éco-système Tezos, « le projet Tezos, fort de ses capacités techniques, de son adaptabilité et de sa forte communauté, est déjà présent dans différents projets, tant en France qu’à l’étranger. Nous sommes particulièrement heureux de voir cette technologie sélectionnée par Société Générale – Forge et de réaffirmer, une fois de plus, que la qualité et l’expertise de notre ingénierie sont récompensées ».

Exaion du Groupe EDF devient le premier validateur institutionnel français sur la blockchain Tezos

La semaine dernière, du Groupe EDF, Exaion, a déclaré prendre part à l’éco-système Tezos en devenant un « baker » ou validateur institutionnel via la gestion de nœuds qui consomment peu d’énergie.

Comme l’explique le CEO et co-fondateur d’Exaion, Fatih Balyeli, « notre choix d’utiliser la blockchain Tezos s’est fait naturellement. Devenir Baker sur Tezos nous permet de limiter significativement notre consommation d’énergie et s’inscrit dans le cadre de notre politique de développement durable tout en proposant une offre numérique de qualité ».

Exaion a en effet été créée pour offrir différents services comme une solution de super calculateur, une plateforme blockchain (blockchain as a service) et des hébergements de data center gourmands en puissance.

Qu’est-ce que Tezos ?

Projet développé par un couple de français, Arthur et Kathleen Breitman, le livre blanc de la blockchain Tezos est sorti en septembre 2014. Ce n’est qu’en 2017 que la blockchain lève des fonds via une ICO record. Issue de la recherche française, cette chaîne de blocs est auto-évolutive et permet de créer des applications décentralisées et des contrats intelligentes.

Les Tezos vous intéressent ? Découvrez notre guide Comment acheter Tezos ? 

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.