L'actualité des ICO (Initial Coin Offering)

La Thaïlande met en place des dispositifs pour réglementer les ICO

Tiana Tiana | il y a 11 mois
609VUES

Dans le cadre de sa politique de régulation des crypto-monnaies, la Thaïlande a élaboré de nouvelles mesures pour réglementer les ICO en élargissant les lignes directrices actuelles. Les discussions sur ces dispositifs entre les institutions concernées ont déjà commencé.

Source : Pixabay. La Thaïlande veut mettre en place de nouvelles mesures pour réglementer les ICO.

La première ICO à être réalisée par une société enregistrée localement est prévu pour mars. Le plan consiste à recueillir plus de 20 millions de dollars afin de lancer une plateforme de prêt décentralisée.

Des modifications seront apportées par la SEC

La SEC et la Bourse de Thaïlande discutent d’un cadre réglementaire complet qui couvrira la collecte de fonds grâce aux ICO, a rapporté le Bangkok Post. Une audience publique devrait être effectuée dans un avenir proche. Une fois terminée, ces nouvelles règles seront présentées au conseil d’administration de la Commission pour un examen plus approfondi.

Découvrez ci-après les détails de cette nouvelle :

https://www.youtube.com/watch?v=ey0pzTSVgYw

Les lignes directrices actuelles limitent l’investissement maximal à 10 000 dollars par ICO et 95 000 dollars par personne. En utilisant des informations supplémentaires recueillies auprès des participants, le conseil d’administration de la SEC finalisera le cadre réglementaire pour les ventes symboliques et les transactions financières connexes. La question devrait être soulevée avec le conseil au premier trimestre de cette année.

L’ICO est un moyen de financement très utilisé dans d’autres pays

Le secrétaire générale de la SEC, Rapee Sucharitakul a noté que le développement rapide de l’ICO dans de nombreux pays est la raison principale de la décision de la Thaïlande d’aborder la question. Les ventes de devises numériques seront discutées lorsque le conseil d’administration de la SEC se réunira à nouveau. Si les bureaux du pays ne sont pas réglementés, les investisseurs et les autres participants peuvent mettre en doute leur légitimé, a indiqué Rapee.

Il a souligné la popularité croissante des ICO auprès des start-up du secteur de la technologie. Selon lui, les ICO sont à la mode parce qu’elles peuvent permettre de lever rapidement des fonds sans avoir besoin d’un état financier.

Source :

NewsBitcoin