L'actualité des coins

Top 8 des crypto-monnaies d’octobre 2018

Joachim Joachim | il y a 1 mois
3.99KVUES

Nous poursuivons notre série d’articles sur les meilleures cryptomonnaies du mois en vous proposant nos prévisions et bilans pour octobre 2018. Dans un contexte plutôt morose, avec des marchés qui chutent uniformément, certaines monnaies virtuelles semblent cependant parvenir à tirer leur épingle du jeu. Le tout est donc de savoir quelles cryptodevises peuvent être des refuges !

Pour établir notre classement, nous prenons en compte les crypto-monnaies qui représentent des volumes et une valeur de marché substantiels. Nous nous penchons également sur la stabilité globale d’une monnaie virtuelle, qui reste un bon indicateur de sa résistance face à la volatilité des marchés. Voici notre top 8 des altcoins ayant eu les performances les plus notables en septembre et octobre 2018 :

1. Stellar Lumens (XLM) + 10.79 %

Le plus grand concurrent du Ripple (XRP) a fait un bond remarqué à la fin du mois de septembre 2018, s’échangeant à pas moins de 0.29 dollar le 23 septembre. Cela n’a pas échappé aux investisseurs, qui ont noté que le prix de l’XLM n’avait pas atteint ce sommet depuis septembre 2017. La fondation Stellar mise tout sur les partenariats en fin d’année et cela semble marcher : de plus en plus de traders font confiance à l’altcoin, qui grimpe de 10.79 % par rapport au mois dernier.

2. Cardano (ADA) + 10.57 %

Le Cardano (ADA) avait commencé 2018 sur les chapeaux de roue avec une croissance de +1500 %, atteignant même la 5e place du classement des cryptomonnaies par capitalisation boursière. À l’automne 2018, les prix ont baissé, mais le prix de l’ADA affiche une belle stabilité, en se maintenant tout le mois de septembre aux alentours de 0.07 dollar avant de remonter à 0.08 dollar en octobre. Son équipe de développement est persuadée que le Cardano viendra détrôner l’Ethereum (ETH) : c’est donc un altcoin à ne pas négliger, car il affiche une croissance de 10.57 % en un mois !

3. EOS (EOS) + 3.29 %

L’EOS (EOS) a fait parler de lui ces derniers mois en se plaçant mine de rien à la 5e place du classement des cryptomonnaies en termes de market cap. Début septembre, il semblait surfer sur une vague de succès avec +30 % de croissance en moins d’une semaine. Le 22 septembre 2018, le prix de l’EOS a connu un autre bond remarqué, atteignant 6.20 dollars. Il repasse sous la barre des 6 dollars début octobre, mais se maintient : le 10 octobre, on l’a ainsi acheté pour 5.89 dollars. C’est donc un bon mois pour l’altcoin, qui progresse de +3.29 %.

4. Litecoin (LTC) + 1.95 %

Si certains voyaient déjà la fin du Litecoin (LTC), l’altcoin leur a prouvé le contraire à la fin 2018. Le prix du LTC est passé de 48 dollars à la mi-septembre à 60 dollars le 1er octobre, pour une progression totale de +1.95 % sur un mois. La cryptomonnaie fait de plus en plus parler d’elle car elle apparaît (enfin) comme une alternative viable au Bitcoin (BTC). Elle pourrait même utiliser le Lightning Network pour séduire le grand public. C’est donc la monnaie à surveiller en octobre 2018.

5. Ethereum Classic (ETC)

Si les détracteurs de l’Ethereum Classic comptaient enterrer l’altcoin, c’est plutôt raté. Face à un Ethereum qui hésite et dont le prix plonge, l’ETC devient pour de plus en plus d’investisseurs une alternative fiable. Récemment, la cryptodevise a été ajoutée à Coinbase, ce qui a confirmé sa place. Et le prix de l’ETC affiche une stabilité hors normes à l’heure où les cours ont tendance à s’effondrer : il s’est maintenu aux alentours de 11 dollars pendant tout le mois de septembre 2018.

6. IOTA (MIOTA)

Quand il s’agit de s’emparer de l’Internet des Objets (Internet of Things), la guerre de IOTA (MIOTA) pour surpasser ses concurrents semble être couronnée de succès. L’altcoin a annoncé cette année des partenariats avec des géants de la manufacture comme Volkswagen, Bosch ou Luxoft. Et le cours du MIOTA semble être parvenu à enrayer sa chute à l’automne, passant de 0.50 dollar le 12 septembre 2018 à 0.60 dollar le 9 octobre. Il n’y a donc pas de meilleur moment pour investir dans le IOTA !

7. Dash (DASH)

La progression en dents-de-scie du Dash (DASH) en septembre 2018 pourrait avoir refroidi l’enthousiasme de certains investisseurs, mais c’est une erreur : l’altcoin est plus fort que jamais. La monnaie, qui joue sur la simplicité et la rapidité de paiement de ses tokens, est de plus en plus adoptée, notamment au Venezuela et en Colombie. Celle qu’on surnomme la « cryptomonnaie du peuple » progresse sans faire de vagues : de 174 dollars le 12 septembre 2018, le prix du DASH a grimpé jusqu’à 188 dollars le 1er octobre.

8. NEO (NEO)

Le NEO (NEO) a choisi la Chine pour s’établir et travaille donc dans un univers historiquement hostile aux cryptomonnaies. Mais ce coup de poker pourrait être très lucratif lorsque le gouvernement acceptera inévitablement l’échange des cryptomonnaies. Cette stratégie semble se refléter sur son prix : en septembre et octobre 2018, l’altcoin a subi bien moins de variations que ses concurrents. À 16.60 dollars le 18 septembre, le prix du NEO a tranquillement remonté jusqu’à 18.98 dollars le 1er octobre. Et les prévisions sont plutôt positives : pour beaucoup la monnaie virtuelle est sur le point d’exploser.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.