L'actualité des coins

Top 6 des actualités du Bitcoin et des crypto-monnaies qu’il ne fallait pas manquer la semaine dernière

Avatar Frédéric Jean | il y a 3 semaines
653VUES

Comme chaque semaine, nous vous proposons un condensé des actualités qu’il ne fallait pas manquer la semaine dernière, qui a d’ailleurs été riche en nouvelles importantes pour le Bitcoin et l’ensemble du marché des crypto-monnaies.

Séance de rattrapage :

Bitfinex aurait couvert une perte de 850 millions de dollars avec des fonds de garantie du Tether

Le bureau du procureur général de New York a allégué cette semaine que la plateforme d’échange de crypto-monnaies Bitfinex aurait perdu 850 millions de dollars et avait ensuite utilisé les fonds liées au Stable Coin Tether, opéré par le même groupe, pour couvrir secrètement la perte.

Le bureau du procureur général a déposé un dossier devant le tribunal alléguant que l’opérateur de Bitfinex, Tether Limited et ses entités associées, étaient en violation de la loi new-yorkaise avec des activités susceptibles d’avoir fraudé les investisseurs basés à New York. Bitfinex a déjà publiquement réfuté ces accusations, répétant dans un article de blog que sa plate-forme et le Tether sont financièrement sains et affirmant que les documents déposés par la cour sont «truffés de fausses assertions».

Le fondateur sur SoftBank a perdu 130 millions de dollars grâce à un investissement dans Bitcoin

Le milliardaire japonais Masayoshi Son, fondateur du conglomérat multinational SoftBank Group, aurait perdu plus de 130 millions de dollars avec son investissement en bitcoin (BTC). Selon des sources anonymes du Wall Street Journal, Son aurait investi sur recommandation de Peter Briger, co-président de la société de gestion d’actifs Fortress Investment Group. Cependant, Son aurait investi dans le bitcoin à la fin de 2017, alors qu’il avoisinait son plus haut niveau historique à 20 000 $. Son a donc subit de plein fouet le marché baissier de 2018, perdant 130 millions de dollars. Selon Bloomberg, la fortune nette de Son s’élève à 18,8 milliards de dollars et a augmenté de plus de 54% au cours de la dernière année. Sa perte sur le Bitcoin fait donc figure de broutille, à son échelle !

Samsung prévoit la création d’une nouvelle blockchain Mainnet avec Samsung Coin

Selon des sources anonymes s’expriment auprès de la presse spécialisée en crypto-monnaies, le géant sud-coréen de l’électronique Samsung serait peut-être en train de développer une blockchain publique-privée dotée de sa propre crypto-monnaie, le Samsung Coin. Les sources indiquent que le prétendu projet serait développé par la division spécialisée sur la blockcahin de la société spécialisée et qu’il prendrait la forme d’un réseau principal blockchain basé sur Ethereum. Selon les rapports, l’offre basée sur Ethereum intégrerait probablement des éléments de détails publics et privés, notant qu’il pense « qu’elle sera hybride, c’est-à-dire une combinaison de blockchains publics et privés ».

Disney envisagerait une prise de participation de 13,2 milliards de dollars dans Korbit et Bitstamp

Si cela se confirme, les échanges de cryptomonnaie Korbit et Bitstamp pourraient bientôt avoir pour propriétaire Walt Disney Corp. Selon un média coréen, le président du géant du jeu en ligne NXC Corporation, Jung-ju Kim, envisage de vendre sa participation de 98,6% dans la société. Étant donné que NXC détient 47% de Nexon, le plus grand développeur de jeux vidéo en Corée du Sud (qui détient des participations dans l’échange de crypto-monnaie susmentionné), Disney deviendrait de facto un acteur de l’industrie des crypto-monnaies, en attendant la finalisation de l’accord. À ce jour, la seule incursion de Disney dans le domaine des crypto-monnaies est sa blockchain Dragonchain, qui reste un projet marginal, malgré une ICO en 2017 qui avait permis de lever environ 13 millions de dollars.

Coinbase veut fermer son comité d’action politique

Coinbase, la plus importante plateforme d’échange de crypto-monnaies aux États-Unis, a demandé la fermeture de son comité d’action politique (PAC) cette semaine. Selon le dossier, le PAC de Coinbase n’a reçu ni fonds ni décaissements. Conformément à la réglementation, un PAC doit déposer un rapport de résiliation pour pouvoir cesser ses activités dès lors qu’il n’a plus l’intention de faire ou de recevoir des contributions ou des dépenses. Coinbase avait formé le PAC en juillet dernier et était devenu membre fondateur de la Blockchain Association en septembre – le premier groupe de pression de Washington D.C. à représenter exclusivement les intérêts de l’industrie du blockchain.

L’Inde envisage l’interdiction totale des devises numériques

Selon un responsable non identifié et familier du dossier, un projet de loi interdisant les crypto-monnaies en Inde circulerait entre différents départements du gouvernement indien. Le projet de loi, baptisé «Loi de 2019 sur l’interdiction des crypto-monnaies et la réglementation des monnaies numériques officielles», ferait partie des consultations interministérielles. Un comité composé de divers départements économiques et de protection des investisseurs du gouvernement indien aurait soutenu l’idée d’interdire complètement la «vente, l’achat et l’émission de tous les types de crypto-monnaie». Selon la source, ce comité envisagerait l’option d’interdire la monnaie numérique en s’appuyant sur la loi sur la prévention du blanchiment d’argent.

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.