L'actualité des coins

Un trader de Bitcoin américain est jugé pour une affaire de blanchiment d’argent

Tiana | il y a 6 mois
1.17KVUES

Les autorités américaines ont poursuivi tous les investisseurs ayant utilisé la plateforme d’échanges de crypto-monnaies LocalBitcoins. Cette semaine, un individu résidant en Arizona a été condamné pour blanchiment d’argent. Thomas Costanzo aurait blanchi près de 164 000 dollars.

Découvrez ci-dessous une vidéo en anglais relatant ces faits :

Un blanchiment qui aurait duré deux ans

Le bureau des procureurs de l’Arizona et le ministère de la Justice a condamné un trader, nommé Thomas Costanzo. Ce dernier aurait échangé plus de 164 000 dollars de Bitcoins sur la plateforme LocalBitcoins. Le trader aurait réalisé des transactions illégales pendant plus de deux ans. Face à cette situation, les autorités américaines ont ouvert une enquête. En avril 2017, News Bitcoin a relayé la perquisition de la maison de Costanzo. Il a d’ailleurs été arrêté le 20 avril 2017. À l’époque, les médias locaux ont rapporté que cette arrestation était liée à la répression du marché des devises numériques.

Source : Pixabay. L’arrestation d’un trader américain pour blanchiment d’argent.

En plus d’échanger des Bitcoins sur LocalBitcoins, Costanzo a également commercialisé des crypto-monnaies en vente libre. Le 28 mars dernier, il a fait l’objet de cinq chefs d’accusation. Costanzo a diffusé une annonce indiquant qu’il était prêt à s’engager dans des transactions en espèces allant jusqu’à 50 000 dollars.

La lutte contre le blanchiment d’argent

Costanzo aurait reçu environ 164 700 dollars. Les autorités américaines ont indiqué que Costanzo aurait utilisé des Bitcoins pour acheter des produits stupéfiants sur Internet. Selon les médias américains, l’enquête a été menée par l’IRS, la DEA, l’ICE, la Homeland Security et les forces de police de l’Arizona. Costanzo sera confronté au juge G. Murray Snow le 11 juin 2018. Il risquerait une peine d’emprisonnement d’environ 20 ans ou une amende de 250 000 dollars.

Le bureau du procureur a affirmé qu’un certain nombre de Bitcoins ont été saisis lors de la perquisition au domicile de Costanzo. Selon les organismes fédéraux, il y a eu d’autres cas de blanchiment d’argent similaires aux États-Unis.

Source :

NewsBitcoin