AccueilLe Trésor américain s’inquiète du pouvoir de la crypto-monnaie

Le Trésor américain s’inquiète du pouvoir de la crypto-monnaie

Plusieurs pays semblent inquiets face au pouvoir grandissant des crypto-monnaies. Alors que la France vient de lancer officiellement une mission présidée par un ancien-gouverneur de la Banque de France, les Etats-Unis commencent également à se pencher sur la question.

Une annonce surprenante

Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor, a déclaré qu’il craignant que les crypto-monnaies ne deviennent des « équivalents des comptes suisses numérotés ». Il a donc peur que les monnaies numériques soient utilisées à des fins illicites. Ce dernier a donc rappelé que l’institution qu’il préside actuellement a pour mission de vérifier que les crypto-monnaies ne servent pas les intérêts criminels. Voici ce que l’homme politique a déclaré lors d’une discussion organisée par l’Economic Club of Washington :

« Il ne faut pas que de mauvaises personnes puissent y avoir recours pour commettre de mauvais actes. »

Un groupe de travail dédié à la régulation des crypto-monnaies

Le secrétaire américain au Trésor a donc pris la décision de former un groupe de travail pour réguler les monnaies numériques aux Etats-Unis. Il souhaite éventuellement durcir le cadre réglementaire et s’assurer le Bitcoin notamment ne puissent pas devenir l’équivalent numérique des comptes suisses numérotés.

Ces derniers ont en effet longtemps été utilisés comme un instrument d’évasion fiscale en garantissant notamment l’anonymat des détenteurs de ces comptes. Alors certes, la situation a largement évolué. Mais les autorités américaines craignent que la crypto-monnaie ne prenne le relais.

Des inquiétudes internationales

Il semble avéré que la crypto-monnaie et notamment le Bitcoin, est utilisée par les criminels pour acheter de la drogue ou encore des armes, à cause de son caractère anonyme. Cependant, ce n’est pas tout à fait vrai car en réalité, la BlockChain du Bitcoin n’est pas anonyme mais pseudonyme. Ce qui signifie qu’il est possible de remonter les transactions et de trouver l’identité du détenteur.

Pixabay – The Digital Artist

En revanche, on trouve plusieurs monnaies anonymes, comme le Zcash par exemple. Mais c’est loin d’être la seule inquiétude du secrétaire américain au Trésor. Steven Mnuchin a également parlé du danger de la spéculation et de la forte volatilité du marché des monnaies numériques.

« Je souhaite m’assurer que les épargnants qui spéculent sur ces monnaies en comprennent bien les risques. Je m’inquiète que certains puissent en faire les frais. »

Pas question toutefois d’émettre un dollar numérique, du moins pour l’instant. La crypto-monnaie est au cœur de polémiques dans le monde entier, les gouvernements semblent inquiets. A suivre.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.