L'actualité du trading de crypto-monnaies

Trump a signé un décret interdisant l’utilisation du Petro

Tiana | il y a 6 mois
675VUES

Le président américain Donald Trump a signé un décret interdisant aux citoyens américains d’utiliser la crypto-monnaie nationale du Venezuela, le Petro. Cela signifie que le Petro, récemment lancé par le président vénézuélien Nicolas Maduro, est désormais illégal aux États-Unis. La devise numérique a été considérée comme un moyen d’échapper aux sanctions économiques imposées par le gouvernement américain. C’est la première fois que Trump s’oppose officiellement à cette crypto-monnaie.

Ci-dessous les détails en anglais du décret annoncé par le président américain :

L’interdiction par les États-Unis du Petro

Le site web de la Maison-Blanche a publié une annonce indiquant que le président américain va prendre des mesures supplémentaires concernant l’urgence nationale déclarée dans le décret n° 13692 du 8 mars 2015 et invoquée dans le décret n°13808 du 24 août 2017, à la lumière des récents dispositifs pris par le régime de Maduro pour tenter de contourner les sanctions américaines en émettant une devise numérique dans un processus que l’Assemblée nationale démocratiquement élue du Venezuela a dénoncé comme illégal.

Source : pngimg. Donald Trump a interdit l’utilisation du Petro sur le marché américain.

Dans ce communiqué, il a également été expliqué que toutes les transactions liées au Petro ne seront pas autorisées sur le sol américain. Cependant, il sera difficile pour les autorités américaines de contrôler ces opérations en raison de la nature anonyme des devises numériques.

Un moyen pour stopper le développement du Petro

Cette décision n’est pas très surprenante, mais son annonce a été soudaine. L’importance de ce qui est le premier décret interdisant l’utilisation d’une crypto-monnaie est remarquable, même si c’est un régime, et non une devise, qui est la principale cible. Le président Trump a émis 65 décrets depuis son arrivée au pouvoir.

Le Petro n’est pas explicitement évoqué dans le décret. Cette interdiction ne devrait pas cependant affecter directement le marché des crypto-monnaies aux États-Unis. Par ailleurs, cela pourrait amener d’autres pays à rester à l’écart, par crainte du gouvernement américain.

Source :

NewsBitcoin