L'actualité des coins

Twitter veut mettre fin aux arnaques concernant les crypto-monnaies

Philippe | il y a 7 mois
706VUES

La communauté cryptophile est très présente sur les réseaux sociaux. L’univers virtuel représenté par Internet et l’informatique en général est en effet intrinsèquement lié aux crypto-monnaies. Mais face à l’essor de ces nouvelles technologies, il n’est pas toujours évident de démêler le vrai du faux. Entre ICO frauduleuses, fake news, publicités déguisées et crypto-arnaques, difficile de s’y retrouver ! Par conséquent, Twitter a décidé de combattre ce fléau à l’aide de mesures vigoureuses.

Crypto-arnaques : le constat

Des esprits malhonnêtes s’efforcent depuis quelque temps d’exploiter le concept de Twitter en vue d’abuser des particuliers quant à la crypto-monnaie. Ils profitent notamment de l’anonymat potentiellement offert par ce réseau social au succès pérenne. Au cours des semaines qui viennent de passer, le nombre des arnaques liées aux crypto-monnaies a littéralement explosé. Cela n’a pas manqué d’inquiéter la direction de Twitter.

Dans les faits, les fraudeurs ne font que réutiliser de vieilles ficelles, de celles qui inondent depuis plusieurs années nombre de boîtes de messagerie électronique. Il s’agit de tentatives de hameçonnage où le cybercriminel fait miroiter un échange bon marché en apparence très intéressant pour sa victime potentielle. Mais, comme par hasard, cette dernière doit toujours effectuer un virement pour espérer recevoir un appréciable versement en crypto-monnaie… lequel ne vient jamais.

Face à une proposition de ce genre, beaucoup d’usagers sont méfiants. Par conséquent, les fraudeurs vont plus loin. En effet, ils n’hésitent plus à usurper l’identité de personnalités connues. Le but est d’inspirer abusivement confiance aux éventuelles victimes. Ainsi, l’un de ces cybercriminels a pu se faire passer pour Vitalik Buterin, le créateur de l’Ethereum. Celui-ci – le vrai – a dû renommer son compte pour éviter toute confusion :

Les faux comptes de ce genre ont malheureusement tendance à se multiplier. Une petite lettre modifiée par rapport au compte initial, et le tour est joué. L’identité d’Elon Musk a elle aussi été exploitée, avec l’annonce d’un faux don promotionnel pour le lancement de la fusée Falcon 9. Dans une stratégie bien rodée, les cybercriminels créent une infinité de faux comptes lambda pour abuser les followers en faisant croire qu’ils ont essayé et qu’ils ont vraiment gagné quelque chose…

La réaction de Twitter

La situation devient vite intenable. Les personnes célèbres frauduleusement copiées s’inquiètent de ces pratiques. Les usagers de Twitter ne savent pour certains plus où donner de la tête pour démêler le vrai du faux. Enfin, la direction de l’entreprise a peur d’une surenchère d’arnaques similaires dans tous les domaines. Il était donc temps qu’elle réagisse !

Pour l’instant, il ne s’agit que d’un effet d’annonce. C’est le 7 mars 2018 que Twitter a déclaré à la presse américaine préparer rapidement des mesures pour lutter contre ces nouvelles problématiques. Le but est si possible de les étouffer dans l’œuf, sans doute grâce à un peu d’intelligence artificielle, mais aussi – peut-être – avec un recul de l’anonymat et un meilleur contrôle des identités.

Source : Gerd Altmann, Pixabay. La société Tesla a en plus récemment été victime d’une attaque informatique liée aux crypto-monnaies.

En outre, il est recommandé aux followers de bien faire attention à la présence ou à l’absence du petit symbole bleu mettant en avant les profils dûment vérifiés par l’équipe de Twitter… Actuellement, les comptes frauduleusement clonés d’Elon Musk et de Vitalik Butelin ont été supprimés. Twitter a suspendu les faux comptes qui leur ont servi de caisses de résonance. À l’avenir, il faudra simplement que la réaction soit plus prompte… !