AccueilUn crash pire que la Grande Dépression pourrait arriver en 2020

Un crash pire que la Grande Dépression pourrait arriver en 2020

Le halving de Bitcoin est proche et le sentiment n’a jamais été aussi optimiste pour l’adoption post-halving. Malheureusement pour les marchés traditionnels, le FMI et la Banque d’Angleterre ont prévu le pire ralentissement économique depuis la Grande Dépression

Alors que Bitcoin se réjouit de son halving le 12 mai 2020, plusieurs organismes financiers mondiaux offrent de sombres perspectives pour l’économie mondiale. Bien que BTC se soit rétracté au cours du week-end pour effacer les gains récents, la situation des marchés mondiaux est encore pire étant donné les prévisions selon lesquelles les économies vont s’effondrer à des niveaux que la plupart d’entre nous n’ont jamais connus auparavant.

Selon le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque d’Angleterre (BoE), le coronavirus pourrait faire s’effondrer l’économie mondiale à des niveaux qui n’ont plus été observés depuis la Grande dépression et la Grande gelée de 1709 respectivement.

Selon le FMI, les gouvernements du monde entier mettent en place des mécanismes de réponse à la COVID-19 qui pourraient voir l’économie plonger à des niveaux jamais vus depuis la Grande Dépression.

La Banque d’Angleterre a une perspective encore plus dévastatrice pour l’économie britannique. Selon la banque centrale du Royaume-Uni, l’économie est confrontée à la pire récession depuis plus de 300 ans. La BOE a publié jeudi son dernier rapport sur la politique monétaire, qui prévoit que l’économie pourrait s’effondrer de 14 % en 2020. Cela signifierait qu’elle connaîtrait sa plus forte contraction depuis sa chute de 13 % en 1709.

Une crise qui rappelle la crise financière qui a donné naissance à Bitcoin

La Réserve fédérale américaine devrait imprimer jusqu’à 10 000 milliards de dollars, car elle cherche à amortir l’économie du pays. La BoE, pour sa part, est prête pour une nouvelle augmentation de l’assouplissement quantitatif (QE) après les 200 milliards de livres sterling demandés en mars. Tous ces efforts sont en place alors que des millions d’emplois sont perdus à cause du virus et de ce que le FMI appelle « le grand lockdown ».

Selon le PDG de Blockstack, Muneeb Ali, Bitcoin est sorti d’une « crise économique » et le halving représente une opportunité pour la crypto-monnaie pionnière de « signaler au grand public que [elle] et la blockchain ne sont pas des tendances ponctuelles… ».

Ali indique également que l’impression de l’argent des gouvernements du monde entier « à partir de rien » pourrait commencer à désillusionner même les citoyens moyens et à faire basculer l’intérêt vers les avantages de Bitcoin.

« Il n’a jamais été aussi opportun de laisser les gens réfléchir aux avantages de Bitcoin », a déclaré Ali à Forbes.

Le PDG d’OKCoin, Hong Fang, partage ce point de vue, en faisant remarquer que cet halving montre que les investisseurs considèrent Bitcoin comme un actif qui constitue une meilleure alternative aux « actions et aux marchés des titres à revenu fixe ».

Au moment où nous mettons sous presse, Bitcoin se négocie à un prix légèrement supérieur à 8 600 dollars et devrait recevoir son halving d’ici moins de 12 heures.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.