HomeUne université canadienne crée des cours sur la blockchain pour répondre aux demandes d’emploi

Une université canadienne crée des cours sur la blockchain pour répondre aux demandes d’emploi

mai 29, 2020 By Benson Toti

La demande de professionnels de la blockchain a explosé, l’université canadienne ayant lancé deux programmes pour répondre à cette demande.

L’Université de York au Canada a annoncé la création de deux nouveaux programmes d’éducation sur la blockchain destinés à répondre à la demande croissante de compétences en blockchain.

La York University School of Continuing Studies a publié le 29 mai dernier une publication annonçant que les nouveaux programmes seront lancés en septembre 2020.

Selon l’institution, il y a eu une énorme demande pour des professionnels spécialisés dans les blockchains. Les deux programmes consistent en un cours à temps partiel menant à un certificat en développement de blockchain et un autre cours à temps plein menant à un certificat de troisième cycle en développement de blockchain.

Selon l’annonce, le monde a besoin de plus de données pour mieux gérer les pandémies, et « des technologies comme la blockchain peuvent créer des environnements plus sûrs, plus transparents et plus performants pour aider à atténuer les crises futures comme COVID-19 ».

Tracey Taylor-O’Reilly, vice-présidente des études permanentes de l’université, a déclaré que la technologie révolutionnaire qui sous-tend la blockchain est essentielle pour répondre au besoin mondial de résoudre les problèmes liés à ce type de crises. Les pandémies ont ajouté à la nécessité de la capacité de la blockchain à aider les autorités à atténuer les conséquences de ces crises.

Les deux cours, a déclaré la société, ont été conçus et créés en consultation avec des experts du secteur de la blockchain et permettront aux apprenants d’acquérir les compétences nécessaires pour combler une pénurie de développeurs. Selon le rapport, la demande du Canada en professionnels de la blockchain a augmenté massivement, atteignant plus de 374 % depuis 2018.

 

Online et on-campus

Le cours à temps partiel sera proposé à la fois sur le campus et à distance. Le cours de troisième cycle ne sera proposé que sur le campus, à moins que les responsables de la santé publique ne conseillent de proposer une option en ligne, au moins jusqu’à ce que la crise actuelle se soit calmée.

Les cours devraient être ouverts aux candidats, mais l’université n’a pas encore divulgué la durée des cours ni le nombre d’étudiants qu’elle compte former.

Les cours permettront aux stagiaires de développer des solutions concrètes concernant la blockchain, leur formation les amenant à s’engager auprès de leurs pairs et d’experts. Les étudiants seront dotés de compétences qui s’appuieront de manière spectaculaire sur leurs connaissances et leur créativité en matière de blockchain.