L'actualité des coins L'actualité du trading de crypto-monnaies

Les utilisateurs de cartes bancaires sud-coréennes ne peuvent plus effectuer des transactions sur les plates-formes de change de crypto-monnaies étrangères

Audy Audy | il y a 1 année
575VUES

À l’heure actuelle, une vingtaine de plates-formes de change de crypto-monnaies sont bloquées par les sociétés émettrices de cartes bancaires en Corée du Sud. De plus, ce nombre devrait augmenter selon la Korean Credit Finance Association (KCFA).

Bitcoin card/Source : Studioeqdesign

Privilégier le marché national

D’abord, il est important de souligner que la KCFA est une organisation à but non lucratif qui compte 68 membres, dont 8 sociétés émettrices de cartes bancaires, 21 sociétés de crédit-bail, 21 sociétés de financements et d’emprunts et 18 sociétés de capital-risque. C’est un responsable de l’association qui a donné l’information à l’agence de presse Yonhap. « Les sociétés émettrices de cartes bancaires bloquent volontairement les paiements sur les plates-formes de change de devises virtuelles  qui se trouvent à l’étranger. » L’association explique que les huit sociétés en question sont en train de suspendre toutes les transactions par carte de crédit et de débit pour que les utilisateurs ne puissent pas acheter des crypto-monnaies depuis les plates-formes situées à l’étranger.

Cartes bancaires Shinhan/Source : Paisacall

Cette méthode est-elle vraiment efficace ?

Actuellement, seules 20 plates-formes sont concernées par ce blocage, mais la KCFA confirme que d’autres suivront. Toutefois, un autre communiqué de KCFA note que l’efficacité de cette méthode consistant à empêcher les investisseurs nationaux d’utiliser les plates-formes étrangères n’est pas très efficace, car ces mêmes investisseurs peuvent acheter des devises numériques à travers des systèmes de paiement simples comme Paypal. Quoi qu’il en soit, deux sociétés émettrices de cartes bancaires, à savoir Shinhan Card et KB Kookmin ont déjà mis fin à leur service de conversion de devise fiat en devises numériques et vis versa. D’ailleurs, récemment, nous avons déjà appris que quelques grandes banques sud-coréennes émettaient des conditions avant d’autoriser les transactions de crypto-monnaies.

Source :

NewsBitcoin

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.