AccueilVanuatu devient la première nation à accepter le Bitcoin en échange de la citoyenneté

Vanuatu devient la première nation à accepter le Bitcoin en échange de la citoyenneté

octobre 10, 2017 By Audy R.

Vanuatu, la nation insulaire du Pacifique Sud est devenue le premier pays au monde à accepter le Bitcoin en échange de la citoyenneté. Le programme de citoyenneté de Vanuatu coûte 200 000 $. Ce qui signifie qu’au taux de change actuel, le programme coûte moins de 41,5 bitcoins.

Vanuatu veut devenir un pionnier

Vanuatu étant un pays du Commonwealth, le programme de citoyenneté permet de voyage sans visa dans plus de 100 pays, dont une grande partie de l’Europe. Le président du Centre d’information de Vanutu (VIC) a déclaré que « le gouvernement de Vanuatu a explicitement exprimé le désir d’être à l’avant-garde de l’adoption des nouvelles technologies, encourageant le VIC à accepter les paiements en Bitcoin. » Et d’ajouter que « en plus des vérifications régulières de la diligence raisonnable requises pour obtenir la citoyenneté de Vanuatu, toutes les transactions Bitcoin seront exécutées par l’intermédiaire de la Bourse australienne et répondront aux exigences normales de conformité imposées par l’autorité australienne de régulation financière. »

Les crypto-monnaies, un moyen d’attirer les investisseurs

C’est Christian Nesheim, spécialiste des migrations d’investissement, qui a conseillé le gouvernement du Vanuatu à adopter cette méthode de paiement. Selon lui « cela va donner à Vanuatu un avantage concurrentiel considérable sur le marché de la citoyenneté. » Nesheim décrit une croissance démographique des premiers investisseurs en matière de Bitcoin qui voudraient réaliser une partie de leurs bénéfices sans encourir d’importantes taxes sur les plus-values. » Il suggère ainsi que beaucoup de ces investisseurs chercheraient à « convertir leurs crypto-monnaies en actifs tangibles dans une juridiction à faible imposition. » Enfin, selon toujours Nesheim, puisque Vanuatu est désormais le seul pays à offrir la citoyenneté en échange de Bitcoins, le programme connaîtra une hausse d’intérêt plus ou moins immédiate.

 

Le VIC rejette les accusations faites contre les crypto-monnaies

Le directeur général du VIC, James Harris, a abordé les soupçons entourant l’utilisation des crypto-monnaies dans les transactions financières, et notamment les craintes qu’elles puissent être liées à des activités crapuleuses. Harris rejette ces préoccupations en soutenant que « les crypto-monnaies évoluent dans un registre entièrement traçable où l’histoire complète de sa création et de son commerce est visible. Selon Harris, l’adoption par Vanuatu de la monnaie numérique « contribue au renforcement des processus de lutte contre le blanchiment de capitaux. »

Tags: