L'actualité des coins

Le Vietnam interdit l’utilisation des crypto-monnaies dans l’e-commerce

Tiana | il y a 5 mois
397VUES

Le ministère de l’Industrie et du Commerce du Vietnam a interdit aux organisations et aux individus impliqués dans le commerce électronique d’utiliser le Bitcoin et d’autres crypto-devises. Ceci fait suite à une directive mise en place par le Premier ministre du pays. Cette mesure vise à renforcer le cadre juridique des devises numériques au Vietnam.

Source : Pixabay. Le Vietnam a interdit l’utilisation des crypto-monnaies dans l’univers du e-commerce.

Interdiction des solutions cryptographiques dans l’e-commerce

Le ministre de l’Industrie et du Commerce vietnamien a annoncé ce samedi avoir émis un document officiel à destination des professionnels du e-commerce dans le pays. Ils ont été contraints de ne plus utiliser le Bitcoin et les autres crypto-monnaies pour les paiements des achats en ligne. Il a également été indiqué qu’en cas de non-respect de cette règle des poursuites peuvent être enclenchées conformément à la loi.

Voici une vidéo en anglais montrant l’annonce de la Banque centrale vietnamienne concernant les paiements en Bitcoin :

Le ministère a exigé que les entreprises et les particuliers qui sont directement ou indirectement impliqués dans le commerce électronique au Vietnam doivent se conformer aux règlements susmentionnés.

Que dit la loi vietnamienne sur les crypto-monnaies ?

Citant les dispositions du décret n° 101/2012/ND-CP du gouvernement sur les moyens de paiement autres que les espèces, le document réitère que le Bitcoin et les autres devises virtuelles ne sont pas des moyens de paiement légaux dans le pays. L’émission et l’utilisation des crypto-devises ne sont pas autorisées au Vietnam. Les récidivistes risquent une amende allant de 6 608 à 8 810 dollars. D’ailleurs, depuis janvier 2018, les échanges de devises numériques peuvent faire l’objet de poursuites pénales.

La semaine dernière, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc a signé un décret visant à renforcer la gestion des activités liées aux crypto-monnaies. Cette décision a été prise après une fraude impliquant le vol de près de 658 millions de dollars de devises numériques. Les autorités locales poursuivent les enquêtes sur cette affaire.

Source :

NewsBitcoin