L'actualité des coins

Visa, Mastercard et Paypal aideront à gérer la crypto-monnaie Facebook

Avatar Frédéric Jean | il y a 2 semaines
412VUES

Facebook a réussi à attirer du beau monde dans son projet de crypto-monnaie, qui devrait officiellement être présenté jeudi prochain, et continue de susciter beaucoup d’attentes et de questions.

Les leaders mondiaux des paiements suivent Facebook dans son projet crypto

Selon un rapport publié dans le Wall Street Journal, les deux leaders mondiaux des paiements par carte bancaire Visa et Mastercard seront partenaires du projet, en plus de PayPal et Uber, qui ont également décidé de sauter dans le train crypto de Mark Zuckerberg.

Chacun d’eux versera 10 millions de dollars dans le projet pour avoir la possibilité de faire partie de la structure de gouvernance de la nouvelle crypto-monnaie. Ils ont même un nom et feront partie de ce que Facebook appelle la Libra Association en clin d’œil au nom de code du projet.

On peut souligner que les géants des paiements n’avaient pas vraiment le choix… La création d’une crypto-monnaie par Facebook, utilisable pour les transferts d’argent entre particulier et chez les commerçants, permettra de contourner l’industrie des paiements classique…

De ce fait, pour continuer à exister et à profiter des revenus de ce secteur alors que Facebook s’apprête à le révolutionner, les dinosaures des paiements n’ont pas d’autre choix que de courber l’échine….

Il est en effet compréhensible que les sociétés de paiement veuillent s’adapter à Facebook alors que le géant des médias sociaux est sur le point d’empiéter sur leur territoire.

Et ce n’est pas choquant qu’ils cherchent un moyen de participer à l’espace crypto en plein essor.

Facebook et les société de paiement main dans la main : Attention danger ?

Le problème, pour le grand public et pour l’industrie des crypto-monnaies, c’est qu’ils ont choisi de suivre un monstre technologique avec un énorme contrôle sur les données des utilisateurs, qui est l’antithèse de l’idéal de décentralisation des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

Et quand bien même Facebook a mis en place les structures nécessaires pour séparer sa plateforme de médias sociaux de sa crypto-monnaies, l’histoire nous incite à n’accorder qu’une confiance limitée à Mark Zuckerberg et a ce qu’il fait de nos données personnelles…

Le projet de crypto-monnaie de Facebook suscite beaucoup d’enthousiasme dans l’univers des crypto-monnaies en raison de son potentiel de sensibilisation des masses, avec plus de 2 milliards d’utilisateurs.

Malheureusement, il y a aussi le risque que le projet Libra ne représente rien d’autre qu’un danger pour ses utilisateurs…

Mark Zuckerberg est au beau milieu d’une longue liste de scandale dont les proportions ne cessent d’augmenter.

Des fonds d’investissement tels que le S&P ESG expulsent même les actions de Facebook des fonds socialement responsables en raison de « diverses préoccupations en matière de protection de la vie privée, y compris un manque de transparence quant aux raisons pour lesquelles Facebook recueille et partage certaines informations concernant les utilisateurs ».

L’opinion de l’industrie des crypto reste mitigée

Le PDG de Galaxy Digital, Michael Novogratz, a déclaré que Facebook est « extrêmement important pour l’écosystème ». A l’inverse, le PDG de ShapeShift, Erik Voorheestold, a déclaré que la légitimité de la crypto-monnaie « ne vient d’aucun groupe de personnes, d’aucune banque ou d’aucun gouvernement ». Il sous-entend ainsi que l’entrée de Facebook dans le jeu ne changera pas réellement la donne.

L’industrie des crypto-monnaies affiche donc une opinion mitigée face au projet de crypto-monnaie de Facebook.

Au-delà des arguments de décentralisation, certaines personnes ne feront tout simplement pas confiance à Facebook avec leur argent.

Et si l’on se base sur le succès du mouvement « delete Facebook » qui a suivi les scandales de l’année dernière, on peut estimer qu’une propotion significative des utilisateurs de Facebook resteront méfiants vis-à-vis de sa crypto-monnaie.

Rappelons pour finir que tous les détails sur la crypto-monnaie de Facebook devraient être dévoilé Jeudi prochain 18 juin avec la publication d’un Livre Blanc.

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.