AccueilVitalik Buterin s’interroge sur la pérennité du yield farming dans DeFi

Vitalik Buterin s’interroge sur la pérennité du yield farming dans DeFi

Dans un podcast récent, le co-fondateur d’Ethereum a révélé qu’il pense que le yield farming dans l’espace DeFi est « non durable ».

Vitalik Buterin, co-fondateur d’Ethereum, suggère que le battage médiatique actuel de DeFi autour du token COMP est essentiellement un outil de promotion, et qu’en fin de compte, il n’est pas viable.

Récemment, Buterin a participé au podcast “Bankless », animé par Ryan Sean Adams, le fondateur de Mythos Capital, pour discuter du passé, du présent et du futur d’Ethereum.

L’un des sujets abordés était la récente culture de rendement dans l’espace DeFi, que Buterin a décrit comme des personnes qui investissent tous leurs actifs dans des rendements à taux d’intérêt élevés.

Il a affirmé que « la réalité est que ces taux d’intérêt ne reflètent rien de ce qui est de loin durable. C’est juste une promotion temporaire qui a été créée en imprimant un tas de tokens compound, et vous ne pouvez pas continuer indéfiniment à imprimer des tokens compound ».

Buterin a également prédit qu’après cet engouement, DeFi ne donnera plus « un taux d’intérêt à deux chiffres, quel qu’il soit » à long terme, mais qu’il convergera avec le taux d’intérêt naturel du système financier traditionnel.

Comme le rapporte Forbes, de nombreux experts partagent ce point de vue, selon lequel la croissance de l’espace DeFi n’est pas durable, la bulle devant éclater à un moment donné.

DeFi a toujours de la valeur

Les applications DeFi sont des services financiers décentralisés, dont beaucoup s’appuient sur la blockchain Ethereum. Leur but est de reproduire les instruments financiers traditionnels, mais sans les nombreux inconvénients, comme le remplacement d’intermédiaires inutiles, l’évitement des erreurs humaines et la réduction des coûts grâce à l’utilisation de contrats intelligents.

DeFi est un outil extrêmement utile pour les personnes non bancarisées, car la seule chose nécessaire est une connexion Internet. Au cours du podcast, Buterin a affirmé que l’utilisation de DeFi est non seulement « précieuse » mais aussi « essentielle ».

Cependant, il a tenu en haute estime certains projets, tels que les stable coins et les exchanges décentralisés comme Uniswap, les jugeant « extrêmement précieux ».

Quant à l’avenir proche, pour améliorer l’économie des DeFi, Buterin espère qu’en utilisant des actifs synthétiques, il brisera l’emprise du dollar américain sur les stablecoins.

Il a déclaré :

« J’espère que nous pourrons voir des actifs synthétiques représentant d’autres choses que des dollars, les principaux indices boursiers, quelques autres monnaies fiat seraient vraiment agréables à avoir. Des marchés de prédiction (…) en DeFi seraient vraiment agréables à voir ».

Si Buterin a peut-être raison à propos d’un certain excès d’intérêt pour les DeFi, la question des taux d’intérêt est plus complexe. Le contexte actuel de taux d’intérêt négatifs est le résultat direct de l’intervention directe de la banque centrale, qui s’élève à des milliers de milliards de dollars, et ne reflète peut-être pas du tout les fondamentaux économiques.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.