L'actualité de l'ethereum (ETH)

Vitalik présente les améliorations possibles pour la technologie Ethereum à Taïwan

Tiana Tiana | il y a 2 ans
3.63KVUES

Vitalik Buterin, cofondateur d’Ethereum, a présenté le plan futur de la technologie Blockchain lors d’une conférence à Taipei. Il a profité de cette occasion pour traiter certains des plus gros problèmes d’Ehtereum et suggérer comment améliorer cette solution. Ayant déjà fourni une quantité importante d’informations, Buterin donne plus de détails sur la nouvelle mise à jour de cette technologie.

Il a ainsi commencé par commenter les différentes crypto-monnaies capables de remplacer l’Ethereum. On découvre en effet le développement des altcoins sur le marché ces derniers mois. Selon le jeune informaticien, seul Ethereum est capable de remplacer Ethereum. Toutes les autres crypto-monnaies sont basées sur cette technologie, a-t-il ajouté.

Les domaines à améliorer

Buterin a poursuivi en décrivant les quatre domaines où il constate un besoin d’amélioration sur la technologie Ethereum actuelle. Il s’agit de la confidentialité, de la sécurité du consensus, de la sécurité des contrats intelligents et de l’évolutivité. Pour ces trois premiers, le cofondateur d’Ethereum voit une solution qui se développe activement.

Wikipedia

Dans le domaine de la confidentialité, la solution Byzantium a favorisé le développement du zk-SNARKs, un outil que Vitalik considère comme viable grâce à une mise à jour régulière. Quant à la sécurité du consensus, la solution récente, surnommée « Casper », devrait apporter des alternatives. Enfin, pour la sécurité des contrats intelligents, Viper et la vérification formelle peuvent produire de vraies solutions.

Les problèmes auxquels peuvent faire face Ethereum

Malgré les efforts déployés par les développeurs, le problème de la mise à l’échelle reste important. Vitalik a expliqué que la décentralisation, l’évolutivité et la sécurité sont des facteurs complexes qui peuvent présenter des défis majeurs dans le futur.

L’évolutivité sur Ethereum doit être des milliers de transactions par seconde, confirme Buterin. La solution, selon Vitalik, se trouve dans le sharding ou l’autorisation des chaînes latérales où les changements de protocole peuvent être améliorés tout en gardant la chaîne principale intacte.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.