L'actualité des coins

Yahoo! Japan rachète 40 % de BitARG

Amélie Amélie | il y a 8 mois
391VUES

Z Corporation est une filiale de Yahoo! Japan Corporation : or, cette annexe japonaise du géant du Web vient d’annoncer être sur le point de devenir l’actionnaire de l’exchange de crypto-monnaies BitARG.

Une grande nouvelle

C’est donc maintenant officiel : Yahoo! se lance dans le secteur des crypto-monnaies. En effet, le géant du Web ne souhaite pas rester en marge et a l’intention de participer à cette grande aventure, en acquérant 40 % de la plateforme d’échange qui est basée à Tokyo.

Pixabay – Geralt / Yahoo! a confirmé la nouvelle concernant le rachat de 40 % de BitARG.

Yahoo! devient ainsi actionnaire minoritaire et BitARG a également confirmé ce rachat pour une somme comprise entre 2 et 3 milliards de yens, ce qui équivaut à environ 15 à 20 milliards d’euros. Les deux sociétés vont travailler de concert pour améliorer la sécurité et développer l’expérience utilisateur de la plateforme.

Un rachat essentiel

BitARG est ravi de ce nouveau partenariat qui va donner de la force à la plateforme d’échange. D’ailleurs, les responsables sont sortis du silence pour expliquer : « Grâce à ces nouveaux capitaux, la société pourra utiliser l’expertise du Groupe Yahoo! Japan en matière d’exploitation de services et de sécurité, ce qui permettra aux clients de se préparer plus facilement au démarrage de la gestion de l’exchange par l’entreprise et d’améliorer le fonctionnement après le début de l’opération. »

Pixabay – MichaelWuensch / Le géant du Web participe officiellement à l’aventure des monnaies virtuelles avec ce rachat.

Ce rachat intervient quelques jours seulement après le rachat de Coincheck par Monex, la stratégie étant semblable. Ces rachats jouent en faveur des crypto-monnaies, puisque ces géants n’investissent pas à la légère. Aussi, l’avenir des monnaies virtuelles serait garanti, des acquisitions comme celle de Yahoo! étant particulièrement importantes.

Yahoo! parie donc sur l’avenir et sur les crypto-monnaies et souhaite, grâce à ce rachat d’une partie de BitARG, développer la plateforme d’échange pour en faire l’une des plus importantes au monde. Joli projet !

Source :

CCN