AccueilBitcoin SVMiner Bitcoin SV

Tutoriel débutant pour miner Bitcoin SV

Bitcoin SV logo
Bitcoin SV (BSV)
...
échange 24h
...
échange 7 jours
...
Capitalisation du Marché
...

Un réseau blockchain tel que Bitcoin SV est sécurisé par des participants appelés mineurs. Ils maintiennent le réseau non seulement en sécurisant le Ledger décentralisé mais aussi en ajoutant des coins nouvellement frappés qui sont émis en tant que récompenses de minage. Cela permet à l'économie du BSV de fonctionner sainement. 

Bitcoin SV utilise le cryptage de données SHA-256, ce qui signifie que les mineurs doivent résoudre des énigmes mathématiques complexes en utilisant leur puissance de calcul disponible. Les mineurs peuvent gagner ces revenus soit en minant seuls, soit en rejoignant des pools. Si vous souhaitez miner votre propre Bitcoin SV, ce tutoriel est le guide idéal.

Détails du minage de Bitcoin SV

Cette section explique en détail les bases que vous devez connaître pour le minage de Bitcoin SV. Une fois que vous avez une idée claire, vous pouvez procéder à la mise en place de votre propre opération de minage.

Qu'est-ce que le minage de Bitcoin SV ?

Bitcoin SV est une monnaie digitale qui constitue une alternative à la monnaie traditionnelle, communément appelée ‘fiat'. BSV apporte quelques changements à la façon dont l'argent est géré, donnant effectivement à ses utilisateurs un pouvoir total sur leurs finances.

Dans les systèmes monétaires traditionnels, la monnaie est créée et distribuée par des organisations gérées par les gouvernements, appelées banques centrales (la Réserve fédérale, par exemple, émet des dollars américains). L'argent que vous gagnez et dépensez est géré par des institutions bancaires, qui tiennent un Ledger de tous les comptes. Comme ces instituts sont ceux qui gèrent l'argent, ils ont le contrôle de votre vie économique. 

L'impression d'argent frais par les autorités centrales peut dévaluer considérablement l'argent en circulation, érodant ainsi votre richesse. Dans le même temps, votre argent gonflé est également à la merci de la banque auprès de laquelle vous avez votre compte. Elle peut décider de la manière dont vous pouvez l'utiliser ou non, en refusant parfois de servir certains commerçants, en limitant le montant que vous pouvez retirer, voire en gelant votre compte. En plus, ils vous font payer pour la prétention de protéger votre argent !

En tant que crypto-monnaie, Bitcoin SV n'a pas de banque ni d'autorité d'émission. Les transactions sont notées sur un seul Ledger par les mineurs, chacun en conservant une copie complète. Les mineurs doivent valider les transactions par le biais d'un processus appelé Proof of Work (PoW), dans lequel ils rivalisent en utilisant leur puissance de calcul pour résoudre des problèmes mathématiques, ce qu'on appelle le minage. Chaque procédure de minage réussie crée un bloc contenant un ensemble de transactions validées, qui sont ensuite copiées par d'autres mineurs. Les efforts des mineurs donnent lieu à une récompense par bloc : des tokens BSV nouvellement frappés sont accordés au mineur qui résout les équations en premier.

Pourquoi les mineurs de Bitcoin SV sont-ils importants ?

Chaque transaction effectuée avec Bitcoin SV doit être validée avant d'être inscrite sur la blockchain. Cela permet de s'assurer qu'aucun utilisateur ne peut dépenser ses coins deux fois. Si cela n'est pas fait, un utilisateur pourrait effectuer une transaction qui n'est pas écrite sur les registres, lui donnant la possibilité d'utiliser à nouveau les coins déjà dépensés. C'est ce qu'on appelle le problème de la "double dépense", et les mineurs jouent un rôle crucial dans la résolution de ce problème. Chaque transaction étant inscrite dans un Ledger qui est validé puis détenu par tous les mineurs, toute activité frauduleuse est pratiquement impossible.

Les transactions sont regroupées en groupes, appelés blocs, qui sont ensuite inscrits dans le Ledger par le biais d'un processus appelé "hashing", au cours duquel les données sont codées cryptographiquement en "hashs". Le "hashpower" désigne la capacité d'un ordinateur à résoudre ces hashs et donc à valider un bloc. Le "hashrate" désigne le nombre de calculs de hashing pouvant être effectués par un ordinateur en un temps donné, mais il peut aussi décrire la puissance combinée de toutes les machines du réseau . 

Le hashrate indique le nombre de calculs effectués par les mineurs, ce qui témoigne de la sécurité du réseau. Comme son réseau parent Bitcoin Cash, Bitcoin SV a un temps de production de blocs moyen de 10 minutes. Pour maintenir ce temps, le code de BSV ajuste la difficulté des puzzles, l'augmentant lorsque plus de puissance de calcul est dédiée au réseau et la réduisant lorsque les mineurs partent.

En tant qu'épine dorsale du réseau Bitcoin SV, les mineurs sont récompensés pour leurs efforts par des récompenses de bloc ; sinon, ils n'auraient aucune raison de sécuriser la chaîne, car le PoW entraîne des coûts électriques énormes. Actuellement, chaque récompense de bloc est de 6,25 BSV.

Limitations du minage de Bitcoin SV

Un fork de Bitcoin Cash (qui était lui-même un fork de la chaîne Bitcoin originale), BSV utilise également un modèle déflationniste et n'a que 21 millions de coins qui pourront être créés. Fin 2018, Bitcoin Cash a connu une scission, appelée fork, car les mineurs n'étaient pas d'accord sur la façon d'étendre le système. Bitcoin Cash avait déjà augmenté la taille des blocs à 32 Mo, contre 1 Mo pour Bitcoin, et un camp au sein de la communauté BCH voulait l'augmenter encore à 128 Mo. Les luttes intestines qui en ont résulté ont conduit à un nouveau fork de BCH, le groupe partisan d'une taille de bloc plus importante ayant baptisé sa version Bitcoin Satoshi's Vision, reflétant ainsi sa volonté de respecter les principes de Satoshi Nakamoto, l'insaisissable créateur du premier Bitcoin.

Hormis la taille des blocs, les principaux aspects restent les mêmes, comme l'algorithme de hashing SHA-256, la taille des blocs de 10 minutes, le calendrier de halving et la difficulté réglable. Ces éléments se combinent pour produire des limitations sur le réseau BSV. La difficulté de minage augmente et diminue en fonction des mineurs qui rejoignent ou quittent le réseau, afin de maintenir un temps de bloc constant.

Astuce pour miner efficacement Bitcoin SV pour de plus grands profits

Maintenant que vous savez quel rôle jouent les mineurs dans la sécurisation et le maintien de Bitcoin SV, vous souhaitez peut-être lancer votre propre opération de minage. Mais le minage ne se limite pas à cela. La puissance de calcul dédiée au réseau est d'un peu moins de 580 PH/s, soit 580 quadrillions de hashs par seconde. Compte tenu de cet énorme hashrate, il vous sera difficile de générer des profits si vous souhaitez miner seul en utilisant seulement une ou deux machines. Les coûts d'électricité seraient beaucoup trop élevés et les chances de miner un bloc avec succès seraient presque nulles. Si vous voulez vraiment fonctionner dans le vert, vous devrez soit rejoindre un pool de minage, soit opter pour une solution de cloud mining.

Aspects techniques du minage de Bitcoin SV

Avant de décider du type de méthode de minage à adopter, vous devez comprendre le concept de hashrate et son influence sur vos décisions.

Hashrate simplifié pour Bitcoin SV

  • Que signifie le mot hashrate ?

Le hashrate est défini comme le nombre de calculs que les mineurs peuvent effectuer par seconde. Plus le hashrate d'un mineur est élevé, plus il peut effectuer de calculs. Le hashrate combiné des mineurs est le hashrate total du réseau.

  • Pourquoi un hashrate élevé est-il important ?

Un hashrate plus élevé pour votre minage signifie que vous pouvez effectuer plus de tentatives de résolution des problèmes et donc que vous aurez plus de chances de valider un nouveau bloc en premier. Comme de plus en plus de mineurs dotés de machines puissantes rejoignent le réseau Bitcoin SV, le hashrate total de l'écosystème augmente également. Pour s'assurer que les blocs ne sont pas minés plus rapidement que prévu, les énigmes deviennent plus complexes pour compenser. 

En même temps, le hashrate montre également le degré de sécurité du réseau BSV. En tant que réseau décentralisé, un attaquant aurait besoin d'une puissance de minage combinée d'au moins 51 % pour détourner la blockchain. Plus le hashrate est élevé, plus il est difficile de prendre le contrôle du réseau, car la logistique nécessaire pour se procurer un hashrate aussi élevé n'est pas réalisable.

  • Comment le hashrate est-il mesuré ?

Les hashrates sont mesurés en nombre de hashs par seconde. Habituellement, les unités utilisées sont le kilohash/s, le mégahash/s, le térahash/s, etc. Bitcoin SV fonctionne actuellement à environ 580 pétahashes/s.

Puissance de traitement : CPU & GPU

Le traitement des chiffres pour trouver les blocs est effectué par des ordinateurs dont le cœur est le processeur, ou CPU. Au début du Bitcoin original, il n'y avait pas beaucoup de mineurs et il était possible de trouver des blocs en utilisant des ordinateurs portables et des PC normaux. Plus tard, les gens ont découvert que leurs GPU étaient beaucoup plus puissants, et ils sont rapidement passés à autre chose. 

Les Field Programmable Gate Arrays (FPGA) ont ensuite été déployés, avec des composants adaptés au minage et permettant d'obtenir des hashrates beaucoup plus élevés. Les dernières machines sont appelées ASIC (Application-Specific Integrated Circuits) et sont fabriquées dans le seul but de miner.

Le réseau BSV a été forké en novembre 2018, lorsque l'utilisation d'ASIC était courante, ce qui signifie que le hashrate n'est jamais descendu sous la barre des pétahashs. Par conséquent, les seules solutions matérielles viables pour le minage sont les ASIC.

Hashrate nécessaire pour miner Bitcoin SV de manière rentable.

Source : BitInfoCharts.com

Aujourd'hui, le réseau Bitcoin SV a une puissance combinée d'un peu moins de 580 PH/S. Si l'on considère que les CPU et GPU normaux ne peuvent jamais dépasser quelques centaines de MH/S, et que les FPGA ne tournent qu'à quelques GH/S, les ASIC qui peuvent fonctionner dans la région du terahash sont la seule option viable.

Même dans ce cas, les ASIC autonomes (ou même la combinaison de deux d'entre eux) ne sont pas suffisants pour vous donner une bonne chance de trouver un bloc en premier. Pour que cela soit efficace, vous devrez rejoindre un pool de minage ou renoncer à mettre la main sur une machine et en louer une en utilisant le cloud mining. Cela ne signifie pas que les machines moins puissantes ne peuvent pas participer. Les chances de résoudre les calculs avant leurs homologues plus puissants sont tout simplement trop faibles pour vous donner une chance de réclamer les récompenses de bloc.

Avantages et inconvénients du minage de Bitcoin SV

Avantages

A raison d'environ 225 $ par BSV, vous pouvez gagner une belle somme en récompenses de bloc
Vous pouvez également gagner les frais de transaction associés aux blocs
Combinez la puissance de votre plateforme avec d'autres dans le pool pour augmenter les chances de récompenses
Jouez votre rôle dans la révolution décentralisée en sécurisant le réseau
De nombreux dérivés du Bitcoin, comme BSV, utilisent l'algorithme SHA-256, vous pouvez donc également miner d'autres

Inconvénients

Des hashrates de réseau plus élevés peuvent réduire vos chances d'obtenir des récompenses de bloc
BSV est volatile comme les autres cryptos et les récompenses peuvent être trop faibles pour couvrir les coûts
Les ASIC ont un coût de fonctionnement très élevé
Le pooling peut réduire les revenus attendus car vous ne recevez qu'en fonction de votre contribution au hashrate du pool

DIY du minage de Bitcoin SV – Comment débuter

Après avoir compris ce qu'est le minage, son importance et le rôle des hashrates, vous disposez de suffisamment d'informations pour commencer à miner. Mais vous devriez également poursuivre votre lecture pour vous faire une idée du type d'ASIC le plus adapté à vos efforts de minage.

Le meilleur matériel de minage pour Bitcoin SV

Il existe un certain nombre d'ASIC différents disponibles sur le marché que vous pouvez acheter et configurer pour miner Bitcoin SV. La règle générale est la suivante : plus le mineur ASIC est puissant, plus il a de puissance de hash, et donc plus vous avez de chances d'être le premier à résoudre les puzzles de hashing et à réclamer la récompense du bloc. Nous comprenons que plusieurs aspects économiques et financiers peuvent affecter votre décision. Pour vous faciliter la tâche, nous avons recherché quelques mineurs ASIC qui pourraient vous intéresser.

L'Antminer T9+ est un mineur ASIC d'entrée de gamme (par rapport aux plus récents) et est parfait pour les personnes qui veulent rejoindre des pools de minage sans encourir des coûts énormes. Le T9+ est une machine compacte qui a également l'avantage de pouvoir être interconnectée avec d'autres unités T9+ de manière modulaire pour créer une plateforme de minage unique et puissante, ou même une ferme. Produisant 3,5 TH/S, elle peut être achetée pour environ 650 $ sur Amazon.

Un autre choix populaire des mineurs professionnels est le DragonMint T1 de Halong Mining. Il a été le premier de son genre à utiliser des processus avancés de fabrication de puces pour permettre d'intégrer encore plus de puissance de calcul, atteignant 16 TH/s et ayant des coûts électriques bien inférieurs à ceux de ses rivaux. Le DragonMint T1 est vendu à 2 729 $.

Bitmain est le plus grand fabricant d'ASIC au monde et est réputé pour garder une longueur d'avance sur la concurrence. Si vous avez les poches profondes, vous pouvez vérifier leurs modèles Antminer S19 et S19 Pro. Le modèle de base fournit 95 TH/s et son cousin plus puissant peut atteindre 110 TH/s. Une machine S19 Pro vous coûtera la coquette somme de 3 769 $.

Autres coûts à considérer

Le minage ne se limite pas à l'acquisition du meilleur matériel que votre budget peut vous permettre. Il existe de nombreux autres aspects et coûts que vous devez prendre en compte avant de décider de mettre la main sur un ASIC.

Tous les mineurs ASIC sont livrés sans alimentation électrique, vous devrez donc contacter le fabricant pour en obtenir une. Cela vous coûtera en moyenne 150 $ par machine.

Le coût permanent de l'électricité est également important. Chaque entreprise et chaque localité ont leurs propres tarifs. La Chine est l'une des régions où l'électricité est la moins chère, et c'est la raison pour laquelle la plupart des activités de minage (75 % selon certaines estimations) s'y déroulent. Votre choix de logement entre également en ligne de compte. Bien que les mineurs ASIC soient équipés d'unités de refroidissement, vous devrez peut-être investir dans des ventilateurs plus grands, voire dans la climatisation si vous vivez dans un climat plus chaud. Tous ces facteurs augmentent vos coûts de fonctionnement et peuvent engloutir vos bénéfices, voire vous faire subir des pertes.

Commencez à miner !

Il ne vous reste plus qu'à connecter vos plateformes de minage à un ordinateur qui exécute le logiciel de minage. Il existe aujourd'hui de nombreuses options de logiciels de minage disponibles sur Internet. En utilisant le même algorithme SHA-256 que le Bitcoin et le Bitcoin Cash, les mineurs peuvent utiliser le même logiciel pour ces trois coins.

CGMiner est l'un des meilleurs logiciels disponibles aujourd'hui. Il offre un accès à distance pour que vous puissiez laisser vos mineurs ASIC fonctionner seuls et vaquer à vos occupations et activités. Il dispose également d'une nouvelle fonction de détection des blocs qui vous permet de passer rapidement à une autre série de calculs lorsqu'un rival mine un bloc en premier.

RPC Miner est le meilleur choix pour les utilisateurs de Mac car il offre un support intégré pour macOS. BTCMiner est un bon choix si vous ne voulez pas dépenser d'argent car il est gratuit et supporte même les FPGA.

Si vous avez l'intention de rejoindre un pool de minage, tenez compte de quelques autres éléments tels que leur taille et leur rémunération. Vous pouvez trouver un certain nombre de pools de minage BSV tels que SVPool et MemPool où vous pouvez vous inscrire et suivre leurs instructions faciles sur la façon de connecter votre mineur ASIC à leur réseau.

Solution/services de minage

Les pools de minage offrent le grand avantage d'une puissance de hash collective. En collaborant, les membres du pool peuvent faire fonctionner leurs machines comme une seule et même entité et le hashrate peut atteindre un niveau tel que les blocs peuvent être minés avec succès. L'inconvénient des solutions de minage est que, puisque vous n'ajoutez qu'une certaine partie de la puissance totale, les récompenses que vous obtenez sont diluées.

Les pools de minage ont plusieurs méthodes de paiement différentes, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients :

  • Pay Per Share: Les pools PPS vous offrent des récompenses périodiques, que le pool ait effectivement miné un bloc ou non. Vous gagnez un revenu fixe basé sur votre contribution mais au prix de ne pas obtenir de récompenses par bloc individuel.
  • Full Pay Per Share: Les FPPS offrent le même flux régulier de revenus que les PPS et ajoutent des frais de transaction. Toutefois, le paiement régulier est inférieur à celui des PPS et les récompenses en bloc ne sont toujours pas payées.
  • Pay Per Last N Share: Certains pools de minage n'offrent des récompenses que si un bloc est effectivement miné, par le biais d'un plan de paiement PPLNS. Les frais de transaction ne sont pas partagés. Le risque plus élevé de ne pas être payé est quelque peu compensé par le gain plus important si un bloc est effectivement trouvé.

Il est facile de se connecter aux pools de minage. Il vous suffit de trouver celui que vous préférez et de suivre ses instructions sur la façon de connecter votre logiciel de minage à ses serveurs.

Pour de nombreuses personnes, l'achat de mineurs ASIC, leur configuration, l'adaptation des alimentations électriques et les autres tracas qui en découlent peuvent être trop pénibles. L'investissement et le coût de fonctionnement peuvent également être hors de portée. Ces personnes peuvent encore jouer leur rôle de mineur en s'inscrivant au cloud mining. C'est comme un pool de minage, mais au lieu d'acheter et de connecter vos plateformes de minage, vous louez une machine de minage à une autre personne. Tout ce que vous avez à faire est d'acheter un contrat qui stipule le montant du loyer, la durée totale, le hashrate que vous obtenez et les paiements estimés. Vous achetez le contrat et quelqu'un d'autre fait le minage pour vous.

Avant de choisir le cloud mining, comparez les coûts à long terme des pools de minage et du cloud mining. Le cloud mining élimine les lourds investissements initiaux, mais le loyer peut parfois être assez élevé pour que, sur un an ou deux, vous finissiez par payer beaucoup plus que si vous achetiez le matériel vous-même. Nous vous conseillons d'utiliser un bon calculateur de rentabilité BSV pour fonder vos décisions.

Vous pouvez consulter IQMining pour leurs services de cloud mining. Ils ont plusieurs forfaits, avec des durées allant de 1 an à des durées continues. Vous pouvez définir le hashrate que vous voulez acheter et leur calculateur vous montre tous les détails de ce que vous obtiendrez, y compris le prix, les frais de maintenance, les bonus éventuels et les prévisions estimées afin que vous puissiez faire votre choix facilement. 

CryptoStar offre également le cloud mining BSV et vous pouvez commencer à partir de seulement 1,4 $ pour 20 GH/S. Ils ont également un calculateur de rentabilité qui vous permet de voir si votre loyer vous donnera des bénéfices. Avant d'adhérer à un service de cloud mining, assurez-vous de faire de nombreuses recherches. Les escrocs abondent dans ce coin de l'industrie crypto, et vous devez faire très attention à ne pas rejoindre une opération frauduleuse. Trustpilot vous donnera souvent une bonne idée de la fiabilité d'une entreprise.

Où conserver mes coins après les avoir minés ?

Vos paiements de minage doivent être stockés dans un wallet compatible BSV. Cela permettra de garantir leur sécurité et d'éviter que des hackers ne vous prennent vos coins durement gagnés. Les software wallets sont un excellent choix pour ceux qui ont besoin d'un accès facile pour les transactions régulières, tandis que les hardware wallets offrent le plus haut niveau de sécurité pour le ´stockage à froid´ des coins.

De nombreuses options sont disponibles et vos intentions concernant les coins minés peuvent largement influencer votre décision. Voici quelques-uns des meilleurs wallets Bitcoin SV pour stocker vos revenus.

1
Dépôt minimum
$50
Promotions exclusives
Notre score
10
Plateforme primée de trading des crypto-monnaies
11 modes de paiement, y compris PayPal
Réglementé par FCA et Cysec
Comencer le trading
payment-methods:
Virement bancaire, Virement
Full Regulations:
CySEC, FCA
2
Dépôt minimum
$1
Promotions exclusives
Notre score
9.3
Effet de levier jusqu'à 100x
Aucun frais est en dépôt
Offres d'une API et d'outils de soutien
Comencer le trading
payment-methods:
Bitcoin
Full Regulations:
3
Dépôt minimum
-
Promotions exclusives
Notre score
8.7
FCA échange Crypto réglementé avec 4500+ actifs numériques disponibles pour le commerce
Appuyer les utilisateurs de plus de 100 pays, dont les États-Unis et au Canada
Vous pouvez retirer vos fonds en utilisant PayPal ou d'autres méthodes de paiement
Comencer le trading
payment-methods:
Carte de crédit, Carte de débit, Euro bank a compte, Carte de crédit sécurisée 3D
Full Regulations: