AccueilBitcoin (BTC)

Qu'est-ce que le Bitcoin - Une monnaie virtuelle ou bien plus ?

Le Bitcoin (BTC) est une monnaie numérique basée sur un réseau pair-à-pair créé en 2009 pour devenir un remplacement viable des monnaies fiat (fiduciaires) et des systèmes de paiement conventionnels. Basé sur un mécanisme décentralisé, le BTC vise à prendre le contrôle de l'argent des gouvernements et des grandes organisations pour le donner aux citoyens. Le Bitcoin n'est pas une entité physique, c'est un code qui existe sur un grand livre présent sur chaque ordinateur de son réseau.

Chaque transaction qui se produit sur la blockchain est transparente et visible par tous. Aucune banque, aucun État ni aucune autorité centrale n'a de pouvoir sur le Bitcoin et son prix est strictement défini par la dynamique de l'offre et de la demande sur le marché. Depuis 2009, le Bitcoin est devenu la crypto-monnaie la plus populaire et la plus précieuse, acceptée par de nombreux particuliers et marques dans le monde entier.

(BTC)

Bitcoin

Prix

échange 24h

7 Days Change

Capitalisation du Marché

Pourquoi Bitcoin a-t-il été inventé ?

Lancées en janvier 2009 par un individu anonyme ou une équipe qui se fait appeler Satoshi Nakamoto, la blockchain et la monnaie Bitcoin ont été créées pour reprendre le contrôle de l'argent des grandes institutions financières et des gouvernements et le remettre au peuple. Elle a été conçue pour fonctionner sur une infrastructure transparente et décentralisée. De plus, elle permettait également un niveau d'anonymat et d'accessibilité financière plus élevé que les options traditionnelles.

Lorsque le Bitcoin a été lancé, les nations du monde entier luttaient pour faire face à la récession causée par le crash du marché immobilier américain. La récession économique a donné naissance au sentiment que ces grandes institutions financières ont un contrôle déraisonnable sur l'économie du pays. Les réglementations en vigueur n'ont pas permis de les contrôler. En outre, l'utilisation de ces institutions pour les questions financières signifiait que vous deviez partager vos informations personnelles avec elles, gérer les retards et payer des frais de transaction élevés.

Le Bitcoin a été la première crypto-monnaie qui a tenté de résoudre ces problèmes en offrant une alternative aux personnes qui ne veulent pas dépendre des banques pour gérer leurs finances et leurs transactions.

Informations générales sur le Bitcoin

Comment fonctionne Bitcoin et quelle est la technologie qui se cache derrière ?

Le BTC s'appuie sur un réseau pair-à-pair, un ensemble d'ordinateurs appelés nœuds qui sont reliés les uns aux autres et font fonctionner la blockchain Bitcoin. On l'appelle blockchain  parce qu'elle contient des blocs de codes qui sont enchaînés les uns aux autres en suivant un ordre chronologique, chaque bloc ayant un enregistrement des transactions. Comme la blockchain est présente sur chaque ordinateur ou nœud, personne ne peut effectuer de modifications par lui-même, car toutes les modifications doivent être acceptées par les autres nœuds pour être valides.

Les personnes qui possèdent ces nœuds et qui traitent et vérifient les transactions sont appelées des mineurs. Pour avoir investi dans l'écosystème Bitcoin et facilité la vérification des transactions, ils sont récompensés par des Bitcoins nouvellement créés.

Ces mineurs veillent à ce qu'aucune transaction non autorisée ne se produise sur la blockchain et s'assurent qu'aucune personne n'ait plus de contrôle sur l'infrastructure de la blockchain pour maintenir la décentralisation. Les nouveaux jetons BTX sont donnés aux mineurs à un rythme qui n'a cessé de diminuer depuis la lancement du Bitcoin, puisque l'offre totale de BTC est limitée à 21 millions d'unités. Cela signifie que le nombre de jetons maximal en circulation ne pourra jamais excéder ce chiffre.

Contrairement aux monnaies fiduciaires comme l'euro ou le dollar qui sont imprimées de façon quasi-illimitée en fonction du nombre de biens et services créés par un pays pour assurer la stabilité des prix, la crypto-monnaie Bitcoin est créée par un algorithme qui prend en compte différents facteurs. 

Bitcoin fonctionne en ayant deux types de clés - publiques et privées. Ces clés sont de longues chaînes de lettres et de chiffres créées par l'algorithme de cryptage de la blockchain. Les clés publiques sont visibles par tous pour des raisons de transparence et d'archivage, tandis que les clés privées imposent la propriété et la transférabilité.

Bitcoin est-il de l'argent réel ?

Oui et non.

Actuellement, le Bitcoin est l'alternative la plus viable à la monnaie traditionnelle. Cependant, il est encore loin d'acquérir l'omniprésence, la commodité et la rapidité de l'argent liquide qui sont garanties par les institutions financières traditionnelles. Cela étant dit, HSB a rapporté qu'environ 36 % des petites et moyennes entreprises américaines acceptent le Bitcoin comme monnaie valable. Parmi les noms les plus connus, on peut citer Expedia, Microsoft, AT&T, Overstock, Burger King et Wikipédia.

Il est important de noter que par rapport aux altcoins, les Bitcoins ont été plus populaires auprès des marques axées sur le consommateur comme KFC, Playboy, Twitch, CheapAir et Subway. La majorité des autres monnaies numériques sont généralement acceptées par les marques et les entreprises qui ont construit leur activité avec une approche centrée sur les crypto-monnaies. Au fil des ans, le Bitcoin a acquis plus de notoriété dans le grand public que toute autre monnaie virtuelle. Cependant, il lui reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considéré comme aussi viable et intéressant que l'argent réel.

Frais et charges du Bitcoin 

Au moment de la rédaction du présent document, les frais de transaction moyens du Bitcoin s'élèvent à 3,074 $ par transaction, soit une augmentation de 40 % par rapport à l'année dernière, où les frais de transaction moyens étaient d'environ 2,196 $. 

Les frais moyens d'une transaction Bitcoin sont déterminés en USD lorsqu'un mineur traite et vérifie une transaction sur la blockchain Bitcoin. N'oubliez pas que les frais peuvent fluctuer en fonction du trafic sur le réseau ou d'une forte demande de preuve de travail. Au cours du dernier mois de 2017, lorsque le BTC a atteint son prix maximum, le taux moyen de transaction a atteint son point le plus élevé, touchant presque la barre des 60 $.

En outre, les commissions et les frais facturés par divers marchés de crypto-devises, y compris les services de trading, diffèrent en termes de pourcentage et de structure tarifaire. En général, les achats et les ventes par virement bancaire vous coûteront entre 0,5 % et 3 %, tandis que l'utilisation de cartes de débit peut vous coûter jusqu'à 10 %. Dans le même ordre d'idées, les virements bancaires peuvent être assortis de frais fixes. La tarification des transactions BTC peut être assez complexe et diffère considérablement selon certains facteurs, notamment le mode de paiement, le montant de BTC et la région dans laquelle vous vous trouvez.

Quels sont les avantages du Bitcoin ?

Conçu pour être une alternative de paiement viable, les Bitcoins offrent une grande variété d'avantages, dont les suivants:

Transactions rapides - Grâce à un réseau pair-à-pair qui s'étend sur tous les continents peuplés, le Bitcoin peut traiter et vérifier les transactions en quelques minutes, quel qu'en soit le montant.

Paiements internationaux - Avec l'argent traditionnel, les paiements internationaux sont toujours une source de tracas. Le Bitcoin réduit le nombre de difficultés liées aux transactions internationales et garantit des transferts rapides et peu chers.

Abordable - L'un des principaux attraits des transactions avec des Bitcoins réside dans les faibles frais de traitement, qui permettent aux consommateurs d'envoyer et de recevoir n'importe quel montant d'argent partout dans le monde sans devoir payer des frais ou des commissions de service exorbitants.

Extrêmement sûr - La Blockchain est un système conçu pour faire respecter la sécurité à l'unanimité. Un seul individu ayant des intentions malveillantes ne peut pas compromettre le système et la sécurité est également renforcée par des mesures de cryptages.

Largement accepté - Le Bitcoin est la seule grande crypto-monnaie qui présente un large attrait auprès des marques de consommateurs, dont Microsoft, Burger King, KFC, Wikipédia et bien d'autres. D'autres altcoins n'ont pas réussi à obtenir la même popularité.

Amélioration constante - À tout moment, des centaines de développeurs travaillent sur le projet Bitcoin Core pour améliorer encore le système de paiement, notamment en accélérant le traitement et la vérification et en réduisant davantage les frais de transaction.

Le Bitcoin peut-il être utilisé de manière anonyme ?

Tout ce que vous faites sur Internet ne peut être anonyme. Cela dit, par rapport au fonctionnement des transactions financières classiques, le Bitcoin peut être considéré comme relativement anonyme. Le problème est que les gouvernements tentent de réglementer le trading des crypto-devises, ce qui signifie qu'ils exigent des plateformes d'échange et de trading qu'elles se conforment aux réglementations KYC (Know Your Customer) et AML (Anti Money Laundering). Lorsque vous achetez ou vendez des Bitcoins sur une grande plateforme d'échange digne de confiance, vous devez donc fournir des informations d'identités personnelles pour vérification.

Il y a aussi un revers à l'anonymat. Plus vous souhaitez que vos transactions soient anonymes, plus vous vous éloignez des plateformes d'échange . Et même dans ce cas, il est fort probable que si un organisme gouvernemental ou un expert en piratage informatique veut se renseigner sur vous, il le fera. 

Dans quelle mesure le Bitcoin est-il sûr ?

Le Bitcoin est un système intrinsèquement sûr car le mécanisme de la blockchain est conçu pour être immuable - ce qui, en langage simple, signifie que rien ne peut être inversé une fois qu'une transaction a eu lieu. De plus, la transaction ne peut avoir lieu que si tous les nœuds la vérifient et donnent leur accord. De plus, le Bitcoin est sécurisé par des mesures de sécurité (cryptage), ce qui rend impossible pour un pirate informatique ou tout autre cyber-attaquant malveillant de s'introduire dans la blockchain.

Pour un stockage sûr et sécurisé des Bitcoins, il existe de nombreux portefeuilles logiciels et matériels qui garantissent que vos biens numériques ne seront pas compromis. Ces portefeuilles peuvent être sécurisés par une authentification à deux facteurs, ainsi que par une phrase seed.

Quelles équipes travaillent sur le développement du Bitcoin ?

Le Bitcoin est un projet vaste et dynamique, dans lequel de multiples équipes et des centaines de développeurs travaillent sur différents aspects de ce projet dans le monde entier.

L'un des meilleurs aspects du Bitcoin est qu'il s'agit d'un service gratuit, auquel tout développeur peut contribuer. Tout le code est stocké dans un dépôt GitHub, tandis que les conversations concernant les futurs développements ont lieu sur la liste de diffusion Bitcoin-dev et sur GitHub. 

Les développeurs peuvent participer à des projets de démarrage où ils peuvent écrire des tests, réparer les goulots d'étranglement existants et travailler à la recherche de solutions aux problèmes connus. Voici quelques-unes des équipes qui sont directement impliquées dans le développement de Bitcoin :

Les principaux contributeurs au développement de la mère de toutes les crypto monnaies sont mentionnés sur le site internet, triés par nombre d'engagements. Les principaux contributeurs sont Wladimir J. van der Laan avec plus de 6 500 engagements, MarcoFalke avec plus de 2 500 engagements et Pieter Wuille avec plus de 1 500 engagements. Vous pouvez consulter la liste complète sur le site officiel de Bitcoin. Outre le développement core et direct du Bitcoin, il existe de nombreux projets de logiciels libres sur lesquels les développeurs peuvent travailler, notamment Bitcoin Wallet, BFGMiner et Armory.

Quelles institutions financières utilisent Bitcoin ?

Comme le Bitcoin est un concurrent direct des marchés financiers et des banques, celles-ci ne cherchent pas à investir directement dans le projet. Cela étant dit, elles cherchent à expérimenter la blockchain Bitcoin et d'autres crypto-devises décentralisées pour développer une infrastructure de paiement plus viable et plus conviviale pour le consommateur. Ces banques et institutions financières comprennent Bank of America, JP Morgan, BNP Paribas, SocGen, Citi Bank, UBS, Barclays, Banco Santander, Standard Chartered et Goldman Sachs.

Le minage du Bitcoin

Le minage est le processus qui permet au réseau Bitcoin de traiter les transactions et de sécuriser la blockchain. Il s'agit d'ajouter de nouveaux blocs à la blockchain en transportant de nouvelles transactions et en conservant un enregistrement chronologique. Une fois les transactions vérifiées, les blocs sont divisés, les clés sont créées et les BTC sont transférés.

Les mineurs peuvent également créer de nouveaux BTC en utilisant la puissance de calcul de leur matériel informatique pour trouver des solutions aux problèmes cryptographiques. La récompense donnée en termes de Bitcoin est basée sur la décision unanime du réseau et se situe actuellement autour de 6,25 BTC. Pour contrôler l'inflation, le réseau Bitcoin a une offre fixe de 21 millions de BTC, cela signifie que le nombre maximal de bitcoin en circulation ne pourra jamais dépasser ce nombre.

En savoir plus sur le minage du bitcoin sur notre page dédiée

Portefeuilles Bitcoin

Si vous souhaitez conserver vos BTC en toute sécurité, vous aurez besoin d'un portefeuille Bitcoin. Il peut s'agir d'un appareil physique ou d'un logiciel que vous pouvez utiliser sur votre navigateur ou télécharger en tant qu'application sur votre PC ou votre téléphone portable. Voici quelques-uns des principaux portefeuilles BTC :

  • Ledger Nano S (Portefeuille matériel)
  • Trezor  (Portefeuille matériel)
  • Electrum (Portefeuille de bureau pour PC)
  • Blockchain (Portefeuille internet en ligne)
  • Robinhood (Pour un trading sûr)
  • Exodus (Portefeuille de bureau pour débutants)
  • Mycelium (Portefeuille mobile - iPhone/Android)

Cela vaut-il la peine d’investir dans Bitcoin ?

Il n'y a pas de réponse facile à cette question. Le fait est que les crypto-monnaies, y compris les Bitcoins, ne sont célèbres que depuis quelques années et qu'elles n'ont pas encore proposé une infrastructure stable qui a fait leur preuve pendant des décennies. 

Cela signifie que le prix est strictement dicté par la demande et l'offre, qui peuvent être affectées par plusieurs facteurs politiques et sociaux. Cela a introduit beaucoup de volatilité dans le monde du Bitcoin. D'une part, vous pouvez perdre beaucoup d'argent en quelques minutes, mais vous pouvez aussi en gagner beaucoup en un rien de temps.

C'est pourquoi vous devez être extrêmement prudent lorsque vous traitez des crypto-monnaies, y compris les Bitcoins. N'investissez qu'un montant qui, s'il est perdu, n'a pas d'effet négatif sur votre situation financière ni votre vie de tous les jours. Le Bitcoin est là pour rester, mais personne ne peut prédire comment son prix va évoluer demain. Vous devez faire preuve de diligence raisonnable lorsque vous investissez et vous assurer que vous prenez toutes les mesures de sécurité nécessaires.

Nouvelles

Paris : Début du procès de Vinnik soupçonné de vol de BTC

Le procès du tristement célèbre Alexander Vinnik a commencé hier devant le tribunal correctionnel...

Bitcoin baisse de 3% après la suspension de tous les retraits par OKEx

Le crypto exchange majeur OKEx a déclaré qu’il ne pouvait pas entrer en contact...

BTC et ETH ne représentent que 44% de la VTB dans la DeFi

La frénésie autour de la DeFi s’atténue peut-être, mais ne vous y trompez pas,...

Cinq exchanges détiennent 10 % de l’offre de Bitcoin en circulation

Les cinq plus grands crypto exchanges détiennent actuellement près de 1,7 million de bitcoins....

eToro : la hausse du Bitcoin a été soutenue par Jack Dorsey

Alors que le prix de la première crypto-devise du marché ne valait que 10...

Palihapitiya: Le Bitcoin est la seule police d’assurance contre l’inflation

L’ancien cadre de Facebook et milliardaire, Chamath Palihapitiya, pense que le Bitcoin (BTC) est...

Crypto-monnaies alternatives

Stellar
Stellar logo Stellar »
Tezos
Tezos logo Tezos »
Dash
Dash logo Dash »
EOS
EOS logo EOS »
Ethereum Classic
Ethereum Classic logo Ethereum Classic »
Monero
Monero logo Monero »

FAQs

  1. Vous pouvez utiliser des machines spécialisés appelés ASIC pour miner des BTC, mais gardez à l'esprit qu'il est devenu extrêmement difficile de le faire pour un individu lambda à cause de la difficulté de résolution d'un bloc en 2020.

  2. Pour une sécurité optimale, vous pouvez utiliser des appareils de stockage « froids » (c’est-à-dire non connectés à Internet) comme les portefeuilles matériels comme le Ledger Nano S et le Trezor. Pour obtenir un équilibre entre sécurité et commodité, des portefeuilles logiciels comme Mycelium, Exodus et Electrum feront bien l'affaire.

  3. Vous pouvez acheter des Bitcoins par le biais d'une crypto-bourse en utilisant les méthodes de paiement conventionnelles comme le virement bancaire et les cartes bancaires.

  4. En raison de la grande volatilité des prix des crypto-devises, il n'y a aucun moyen de dire exactement si le Bitcoin est un bon investissement pour vous. Le Bitcoin est là pour rester, mais personne ne sait à quel prix il atteindra une certaine stabilité.

  5. Les frais de transaction moyens générés par la blockchain sont actuellement de l'ordre de 3 $ / 4 $. De plus, la crypto-bourse que vous utilisez peut facturer des commissions et des frais.

  6. Parmi les avantages importants, citons la décentralisation, le faible coût, le traitement rapide et la sécurité élevée. L'un des plus importants avantages est son acceptation en tant que monnaie viable par certaines entreprises et grands groupes. Mais sa démocratisation reste encore à être démontrée.

  7. Il n'y a actuellement que 10 pays où le Bitcoin est interdit. Il s'agit du Bangladesh, de la Bolivie, de l'Équateur, du Kirghizistan, du Népal, de l'Ouzbékistan, du Qatar, de l'Algérie, du Maroc, et enfin du Burundi (Afrique)

  8. C’est en fait un peu des deux. Les délais de traitement rapides et les frais de transaction peu élevés en font une alternative aux devises traditionnelles, tandis que la forte volatilité et le potentiel technologique en font également un instrument d'investissement pour les traders.