Logo monnaie cryptographique Ethereum / Ether

La plateforme Ethereum : qu’est-ce-que c’est ?

Ethereum est une plateforme permettant des échanges décentralisés. Tout comme Bitcoin, le protocole s’appuie sur la technologie blockchain mais ne se limite pas uniquement aux transactions monétaires : il permet de créer tout type d’applications (les dApps) de manière décentralisée. Fondamentalement, l’Ethereum n’est pas un concurrent direct de Bitcoin puisqu’il propose une utilisation différente de la blockchain et apporte des fonctionnalités complémentaires.

Des échanges sans intermédiaires

Les smarts contracts

Le but du réseau Ethereum est de supprimer tout type d’intermédiaire sur le web. Il permet de programmer des contrats, qui sont appelés par les créateurs du réseau des « smart contracts », simples ou complexes, dont le paiement se déclenchera uniquement si toutes les conditions programmées au départ sont remplies. Ces contrats permettent par exemple de réaliser une transaction financière entre deux entreprises, sans l’intervention d’un organisme tiers.

Les avantages

Ces programmes autonomes ont l’avantage de présenter un coût réduit pour sceller un contrat et de permettre une rapidité d’exécution importante. De plus, formaliser les engagements grâce à la blockchain permet de garantir l’immuabilité des termes définis au départ.

L’Ether, le « carburant » des dApps

L’ensemble du protocole fonctionne grâce à une crypto-monnaie, l’Ether, qui sert à payer les smart contracts en achetant du « gaz ». Ce fameux gaz peut être assimilé à un carburant qui permettrait d’utiliser les dApps de la même façon qu’on utilise de l’essence pour sa voiture. S’il n y a plus de « gaz », le contrat n’est plus actif.

Inline
Inline