Logo crypto-monnaie Ripple

Qu’est-ce-que le Ripple ?

Le Ripple est un réseau de règlement brut en temps réel (RBTR) qui s’appuie sur un protocole internet open source et une validation par consensus. Contrairement aux autres crypto-monnaies connues, le procédé ne prend pas seulement en compte sa propre monnaie mais autorise aussi l’utilisation de n’importe quelle monnaie, fiduciaire ou virtuelle. Longtemps restée dans l’ombre du Bitcoin, elle est pourtant devenue en 2017 la monnaie virtuelle la plus performante de l’année.

Le Ripple, une monnaie hybride

Des serveurs indépendants

C’est là que se situe la différence entre le Ripple et les autres monnaies cryptographiques : ce sont des serveurs indépendants qui assurent la sécurité des transactions. Ces serveurs peuvent appartenir à n’importe qui et certaines banques peuvent donc en détenir. C’est ce qui rend cette crypto-monnaie incomparable avec ses concurrentes.

Le système de validation

La validation de chaque transaction s’effectue par consensus. Il s’agit d’un système de vote entre les validateurs indépendants qui comparent en permanence leurs relevés de transactions.

Le Ripple : informations pratiques

La devise XRP est divisible jusqu’à 6 décimales, la plus petite unité étant appelée une « goutte » (1 million de gouttes = 1 XRP ). Tous les XRP sont « pré-minés », cela veut dire qu’il n’y a plus la possibilité de créer de nouveaux jetons. 100 milliards de XRP ont été créés au moment du lancement de Ripple.

Inline
Inline