AccueilEos (EOS)

Qu'est-ce que l’EOS - Une monnaie virtuelle ou bien plus ?

Eos est un protocole permettant la création d’applications décentralisées en utilisant une blockchain améliorée EOS.IO. On la considère comme une crypto-monnaie concurrente à Ethereum car son procédé technologique permet une plus grande évolutivité : c’est-à-dire qu’elle peut s’adapter facilement à une demande plus grande. 1 milliard de tokens EOS ont été créés et déjà plus de 620 millions ont été distribués.

Le réseau EOS a été créé en juin 2018 par la société Block.one, fondée par Dan Larimer et Brendan Bloomer. Les jetons EOS ont été proposés au public un an auparavant en juin 2017. 

EOS est actuellement la 9ème plus importante crypto-monnaies en termes de capitalisation boursière au moment de la rédaction du présent rapport (juin 2020). Fin avril 2018, le jeton EOS a atteint son prix le plus élevé à ce jour, soit 22,89 $. Au moment de la rédaction, son cours est de 2,67 $. 

Larimer, le créateur de la blockchain EOS, est bien connu pour avoir aidé à fonder Bitshares et Steemit avant de commencer le projet EOS. Il a également contribué à l'élaboration du concept de DPoS (preuve d'enjeu déléguée). 

La preuve d’enjeu est un consensus alternatif qui vise à améliorer certains aspects de la preuve de travail, comme ses coûts importants dus à la consommation excessive d’électricité pour valider les blocs et son incapacité à s’adapter à un important nombre d’utilisateurs simultanés.   

La DPoS est réputée pour être le protocole le plus rapide. Son fonctionnement repose sur un contrôle par les actionnaires détenteurs des jetons. Les « témoins » élus par les actionnaires vont s’occuper de signer et introduire les transactions dans un bloc. Les actionnaires ont le pouvoir d’exclure les témoins soupçonnés de tricherie ou de pratiques controversées. Ce système de gestion permet de réduire les frais de gestion et de maximiser les dividendes.

(EOS)

EOS

Prix

échange 24h

7 Days Change

Capitalisation du Marché

Pourquoi EOS a-t-il été inventé ?

EOS a été créé afin de développer une plateforme décentralisée pour la création de dApps à l'échelle de ce qui n'avait pas été vu auparavant. De plus, elle espère atteindre une taille si importante quelle n'aura plus aucune compétition.

La crypto-monnaie EOS a été créée suite à une ICO (Initial Coin Offering) qui est tout simplement un financement participatif en crypto-monnaie, et plus précisément en ETH. Le lancement d’EOS a provoqué un véritable raz-de-marée dans le monde des monnaies cryptographiques car cette levée de fonds a été sans précédent. L’ICO était ouverte aux investisseurs jusqu’en juin 2018.  

EOS est similaire à Ethereum, mais Larimer et Bloomer ont estimé qu'il y avait un certain nombre d'aspects qu'ils voulaient améliorer et ont donc été amenés à inventer EOS. Leur objectif déclaré était qu'EOS puisse effectuer des millions de transactions par seconde et sans frais. C'est quelque chose qu'Ethereum ne propose tout simplement pas. EOS a cherché à atteindre cet objectif par le biais d'un système de preuve d'enjeu délégué (DPoS) pour approuver les transactions.

 

La variété des dApps disponibles sur le réseau EOS est stupéfiante. Ils vont des jeux aux dApps sur le mindfulness, en passant par certaines dApps dont le but est de contribuer à la fourniture de soins de santé universels par le biais de la technologie de la blockchain.

Informations générales sur EOS

Comment fonctionne Eos et quelle est la technologie qui se cache derrière ?

EOS fonctionne sur la base d'un consensus DPoS, où 21 personnes sont choisies chaque jour pour être les validateurs des transactions. Ces 21 délégués sont votés par la communauté. Cela présente un certain nombre d'avantages. 

Tout d'abord, les délégués sont responsables de leurs actions, car si la communauté n'est pas satisfaite de leurs performances, ils peuvent être éliminés par vote. Deuxièmement, en ayant un petit groupe de validateurs, il faut très peu de temps pour que les transactions soient validées. Tout problème potentiel lié au fait d'avoir un petit groupe d'électeurs, est annulé en les faisant réélire chaque jour.

L’offre d'EOS a un taux d'inflation de 5 %, dont 1 % va aux validateurs de bloc à la fin de l'année. Cela les incite à poursuivre leurs efforts tout au long de l'année, contribuant ainsi à maintenir leurs performances.

Grâce au protocole de preuve d’enjeu délégué, le potentiel d’extensibilité du réseau est vaste. Quelle que soit la taille de la communauté EOS, le petit nombre de délégués quotidiens pour la validation des blocs permettra de maintenir la vitesse des transactions à un niveau incroyablement élevé. En payant les validateurs de blocs avec une partie d'EOS, on évite les frais de transaction.

EOS est-il de l'argent réel ?

Les jetons EOS peuvent être utilisés pour obtenir d'autres crypto-devises ou comme réserve de valeur. En tant que tels, ils peuvent être considérés comme de la « vraie monnaie ». Toutefois, leur véritable utilisation se fait sur le réseau EOS. Plus le nombre de jetons EOS est élevé, plus ils peuvent être utilisés sur le réseau. Les jetons peuvent également être utilisés pour interagir avec les dApps.

Frais et charges de l’EOS

Les transactions EOS se font sans frais sur le réseau. Il convient toutefois de noter que des frais seront encourus lors de l'achat des jetons par un tiers. On peut utiliser le plus grand réseau d'investissement social du monde, eToro, ou une autre crypto-bourse pour acheter des jetons EOS. Le spread sur l'achat d'EOS sur eToro est de 2,9 %.

Quels sont les avantages de l'EOS ?

Scalabilité infinie - Selon l'EOS, le réseau a le potentiel d'une mise à l'échelle presque infinie. Cela est dû au fait que le système DPoS est capable de faciliter potentiellement des millions de transactions par seconde, quelle que soit la taille du réseau. En effet, le nombre de validateurs restera faible et efficace tant que le réseau se développera.

Les dApps les plus populaires - Les dApps construits sur la blockchain EOS sont plus populaires, utilisés plus fréquemment et ont un volume de transactions plus élevé que le concurrent Ethereum. Cela est dû en partie à la propriété du réseau accordée aux détenteurs de jetons.

Réactif - Le DPoS permet au réseau EOS de répondre à des problèmes tels que l'attaque DAO qui s'est produite sur le réseau Ethereum. Si cela devait arriver au réseau EOS, les validateurs de bloc pourraient voter pour geler l'application jusqu'à ce qu'elle soit réparée. Ainsi, le réseau pourrait continuer à fonctionner normalement.

OS décentralisé - Le fait qu'EOS soit un logiciel d'exploitation décentralisé permet aux détenteurs de jetons EOS de posséder une partie du réseau proportionnellement au nombre de jetons qu'ils détiennent. Cela évite d'avoir à payer les frais de transaction qu'exigent les réseaux tels qu'Ethereum.

L'EOS peut-il être utilisé de manière anonyme ?

Les détenteurs de jetons EOS ne sont pas anonymes sur le réseau. En tant que tels, ils ne peuvent pas être utilisés anonymement pour l'usage auquel ils sont destinés. Même lorsqu'ils sont simplement conservés dans un portefeuille sur une plateforme d'échange, l'anonymat n'est pas vraiment possible. En effet, toute grande plateforme d'échange en ligne nécessitera une forme de vérification d'identité pour utiliser ses services et acheter les jetons.

Dans quelle mesure l’EOS est-il sûr ?

En théorie, le système DPoS devrait rendre l'EOS relativement sûr. Le système permettrait d'annuler les dangers potentiels comme ceux liés à l'attaque de The DAO, car les validateurs pourraient geler l'application. Cependant, d'autres affirment que pour prendre le contrôle du réseau EOS, il suffirait de contrôler 11 des 21 validateurs. Bien qu'il faille noter que ce serait une tournure peu probable des événements.

Vers la fin de 2019, cependant, il y a eu deux attaques sur le réseau EOS. L'une était dirigée contre un dApp de jeu appelé EOS.win. L'attaque concernait une faille dans le code de la blockchain qui permettait au pirate de créer une multitude de transactions différées, ce qui empêchait les producteurs de blocs d'approuver des transactions valables.

La seconde attaque a été lancée par une société appelée EIDOS qui a diffusé un programme sur la blockchain permettant aux utilisateurs de générer des jetons EIDOS. Tout ce que les utilisateurs avaient à faire était d'envoyer des transactions EOS sur le réseau, qui à son tour générait des jetons EIDOS. Cela a eu pour effet de ralentir considérablement le réseau avec toutes les nouvelles transactions. Cette deuxième « attaque » semble avoir été une tentative d'attirer l'attention sur les limites du réseau EOS.

Qui travaille sur le développement de l’EOS ?

Eosphere - C'est une société qui aide les entreprises à créer et à développer des dApps qui fonctionnent sur le réseau EOS. Elle espère inspirer confiance aux actionnaires d'EOS ainsi qu'aux développeurs de dApps en aidant à intégrer la technologie de la blockchain aux entreprises traditionnelles.

EOS Studio - C'est un logiciel de développement de dApps facile à utiliser pour le réseau EOS. Il dispose de puissants outils d'édition de code et d'inspection des contrats intelligents. En augmentant l'accessibilité du développement de dApps, ils espèrent faire proliférer le nombre de dApps de haute qualité sur le réseau EOS.

Quelles institutions financières utilisent EOS ?

Galaxy Digital Assets - Il s'agit d’un fonds d'investissement qui se concentre sur la technologie de la blockchain et dispose d'un fonds spécifique EOS. L'objectif du fonds est d'aider à soutenir et à développer le réseau EOS tout en investissant dans les équipes et les entreprises qui cherchent à adopter le logiciel de la blockchain EOS.

Fin Lab - Fin Lab est une entreprise allemande qui utilise la technologie et l'expertise pour aider à construire et à développer d'autres entreprises. Elle est spécialisée dans le soutien aux jeunes pousses FinTech et la blockchain EOS est l'une des nombreuses méthodes dont elle dispose pour faire évoluer et améliorer les processus d'une entreprise.

Le minage de l’EOS

L'EOS n'est pas miné. Au contraire, chaque année, l'offre augmente de 5 %. De cette somme, 1 % est utilisé pour compenser les producteurs de blocs de l'année précédente. Ainsi, si l'on devenait producteur de blocs, il serait possible de « gagner » des EOS d'une manière similaire au minage.

Portefeuilles EOS

Les jetons EOS peuvent être conservés dans la majorité des portefeuilles de crypto-devises normaux. Il peut s'agir de portefeuille « chaud » en ligne ou de portefeuille matériel « froid ». Les différents types de portefeuilles offrent différents avantages, allant d'une sécurité accrue à une utilisation plus facile. Voici quelques-uns des types de portefeuilles classiques.

  • Ledger Nano S - Portefeuille matériel
  • Trezor - Portefeuille matériel
  • Atomic wallet - Portefeuille mobile et de bureau
  • Guarda wallet - Portefeuille mobile et de bureau
  • Exodus - Portefeuille de bureau

Il existe également des portefeuilles spécifiques à EOS, construits par la communauté, qui permettent de stocker facilement des jetons et de voter pour les producteurs de blocs sur le réseau. En voici quelques exemples :

  • GreyMass EOS voter wallet - Portefeuille de bureau
  • Scatter EOS wallet - Application de bureau + extension chrome
  • Guarda EOS wallet - Portefeuille de bureau

Cela vaut-il la peine d’investir dans EOS ?

C'est une question personnelle à laquelle vous seul pouvez répondre après avoir effectué suffisamment de recherches. Si l'on est intéressé par le développement de dApps, l'achat de jetons EOS est une condition préalable, plutôt qu'une question de savoir si cela en vaut la peine.

Par pure spéculation sur les prix, depuis son pic en avril 2018, le prix d'EOS a progressivement baissé et est resté à un niveau bas.

Il convient de noter que les prix des crypto-devises sont volatils et soumis à d'importantes variations quotidiennes. Il faut donc toujours faire des recherches suffisantes avant d'investir et ne jamais investir plus que ce que l'on peut se permettre de perdre.

Nouvelles

Le prix d’EOS se corrige après une précédente poussée de 20%

La 14ème plus grande crypto-monnaie en termes de capitalisation boursière, EOS, a atteint un...

Les bears cherchent la faiblesse des bulls sur EOS

EOS est passé sous son niveau de soutien majeur à 2,7537 $ après avoir...

Dan Larimer va-t-il compromettre l’avenir d’EOS ?

L’année 2018 s’est avérée compliquée pour l’altcoin EOS qui n’a pas été à la hauteur des...

Est-ce qu’EOS va dépasser Ethereum ?

Dans le classement des cryptomonnaies les plus capitalisées, EOS (EOS) en cinquième position lorgne la...

Un jeu pour apprendre à coder sur EOS

Le jeu Elemental Battles a pour but d’enseigner le b.a.-ba du code sur EOSIO. Une manière innovante...

EOS dans la tourmente suite au départ de cadres historiques ?

L’entreprise Block.one en charge de la blockchain EOS a dû faire face au départ...

Crypto-monnaies alternatives

Stellar
Stellar logo Stellar »
Bitcoin
Bitcoin logo Bitcoin »
Tezos
Tezos logo Tezos »
Dash
Dash logo Dash »
Ethereum Classic
Ethereum Classic logo Ethereum Classic »
Monero
Monero logo Monero »

FAQs

  1. Vous pouvez acheter EOS avec des monnaies fiducières sur un certain nombre de brokers de cryptomonnaies, comme eToro et Kraken. Il est également possible d'échanger d'autres crypto telles que Bitcoin et Ethereum contre des jetons EOS.

  2. Cette question dépend de votre situation et de la façon dont vous souhaitez profiter du portefeuille. Différents portefeuilles offriront un degré différent d’accessibilité et de sécurité. Il vous appartient de décider lequel vous souhaitez privilégier, puis de prendre votre décision en conséquence.

  3. L'EOS ne peut pas être miné. L’offre annuelle gonfle de 5 % et 1 % de ce montant est versé aux validateurs de bloc délégués. Donc, en théorie, si vous devenez un validateur de bloc, vous pouvez « gagner » des EOS de la même manière que si vous les miniez.

  4. Les dApps sont des applications décentralisées, ce qui signifie essentiellement qu’elles ne sont pas contrôlées par une grande autorité centrale telle qu'Apple ou Windows. Le réseau EOS permet aux créateurs de développer des dApps dont ils sont eux-mêmes propriétaires, qu'ils contrôlent et dont ils tirent profit.

  5. Cette page ne peut pas répondre à cette question pour vous, c'est une décision personnelle qui ne peut être prise qu'après des recherches suffisantes. N'oubliez pas de n’investir que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.

  6. Les transactions dEOS sur le réseau n'entraînent pas de frais grâce au modèle de propriété. Il s'agit d'un processus où le détenteur des pièces possède un pourcentage relatif du réseau par rapport au nombre total de jetons. Ainsi, en étant propriétaire de cette partie du réseau, il n'a pas à payer pour la transaction.

  7. EOS est largement décentralisé. Là où certains pourraient contester cet état, c'est au sujet de la preuve d’enjeu déléguée. Avec 21 validateurs de blocs, on peut dire qu'EOS est centralisé dans une certaine mesure. Cependant, le fait que de nouveaux validateurs de blocs soient votés chaque jour et soient tenus responsables par la communauté rend le réseau décentralisé de manière satisfaisante.

  8. En raison de leur similitude, cette question est pertinente. EOS peut se vanter de sa rapidité de transaction, de son potentiel de scalabilité et de ses transactions gratuites. Les membres du camp Ethereum soutiennent que le modèle de propriété d'EOS, tout en permettant des transactions sans frais, constitue en fait une barrière à l'entrée pour les développeurs de petite taille. La nécessité d'avoir un pouvoir d'achat plus élevé pour utiliser le réseau EOS que celui d'Ethereum est, selon eux, une critique importante. La vraie réponse est que cela dépend de votre situation financière et de ce que vous cherchez à développer en termes de dApps.