Présentation et définition de la crypto-monnaie Iota (IOT)

Le protocole IOTA

IOTA est un protocole open-source qui permet des transactions d’argent virtuel et des échanges de données. Sa technologie est fondamentalement différente des autres crypto-monnaies les plus connues. Conçue en 2015, la particularité de Iota est son fonctionnement sans blockchain. Il n y a donc ni blocs, ni chaînes, ni mineurs qui interviennent dans le processus.

La technologie Tangle

Sur le réseau IOTA, les échanges de monnaie se font grâce à l’Internet of Things (IOT) et la technologie Tangle. Il s’agit également d’un processus totalement décentralisé, comme la Blockchain. Ce procédé révolutionnaire permet d’effectuer des transactions rapidement et sans frais via les appareils connectés. Tangle permet aussi de stocker des données de manière décentralisée et d’assurer ainsi leur protection. Le système Iota permet à un utilisateur de vendre des données à des entreprises, instantanément, sans qu’aucun organisme intermédiaire n’intervienne et ne prélève une partie de la transaction.

La validation des transactions

Iota permet un délai de transaction ultra rapide et un nombre d’opérations simultanées illimitées. Il a été conçu de façon à avoir une grande scabilité : au fur et à mesure que le réseau s’étend, ses performances s’améliorent. Le système de validation des transactions est assez novateur : pour pouvoir effectuer une opération financière sur IOTA, l’utilisateur va devoir confirmer deux autres transactions sur le réseau. Ainsi, les mineurs et les utilisateurs forment une entité unique.

Les tokens IOTA

Les jetons du réseau s’appellent les IOTA. Un IOTA correspond à la plus petite unité de compte. Les unités plus grandes sont ensuite créées en ajoutant des préfixes : KiloIota, MegaIota, GigaIota…