Présentation et définition de la crypto-monnaie Zcash (ZEC)

Le réseau Zcash : présentation

Zcash est un protocole décentralisé de transactions financières qui s’appuie sur un système innovant. Le système Zcash réside sur un procédé très performant, appelé le zk-SNARK. Cette technologie poussée garantit l’anonymat total de chaque transaction. Tout comme Bitcoin, le protocole Zcash utilise une blockchain comme registre de transactions. Cependant, dans Zcash, on distingue deux types d’adresses : les t-adress (transparentes) et les z-adress (protégées). Les t-adress permettent d’effectuer des transactions classiques, inscrites dans la blockchain et consultables. En revanche, les transactions réalisées depuis des z-adress sont conservées uniquement sous forme de chiffrage. On ne connaît ainsi aucune information sur l’expéditeur, sur le destinataire ou sur le montant de la transaction. Comment peut-on alors valider une opération dans ce cas de figure ? C’est là que le procédé zk-SNARK intervient. Il permet en effet de vérifier que la transaction est valide, sans en connaître aucun élément. Ce procédé est appelé “Preuve Zero-Knowledge”.

Les tokens ZEC

En octobre 2016, le réseau a émis ses premiers jetons, les ZEC. L’offre totale de tokens est fixe et s’élève à 21 millions d’unités. Pour le minage, Zcash utilise l’algorithme Equihash, qui s’appuie principalement sur la quantité de mémoire vive d’une machine. Un bloc de Zcash peut être généré toutes les 2 minutes 30.

Zcash : une entreprise

Contrairement à Bitcoin ou Ethereum, Zcash est une entreprise. Zcash prélève sur les récompenses attribuées aux mineurs une taxe de 10% pour rémunérer les investisseurs et toute l’équipe. On parle de “Founders’ Reward”.