Présentation et définition de la crypto-monnaie ZCoin (XZC)

Présentation de ZCoin

ZCoin est une crypto-monnaie où la vie privée est au coeur du protocole. Elle repose sur la technologie de l’altcoin Zerocoin. Ses propriétés en matière de cryptographie sont assez proches de Zcash, qui est une autre monnaie virtuelle. En effet, les deux utilisent le procédé “Zero knowledge” pour assurer la confidentalité lors des transactions.

Le fonctionnement de ZCoin

ZCoin utilise le consensus de validation des blocs Proof-of-Work (preuve de travail). La technologie ZK-Snarks permet un anonymat total lors des opérations financières. ZCoin permet donc de pallier à certains inconvénients de Bitcoin, notamment concernant le cryptage des transactions. En effet, sur Bitcoin, chaque transaction est enregistrée et publiée dans le blockchain, rendant ainsi facile l’identification de l’émetteur. ZCoin utilise des technologies très performantes de cryptage afin d’effacer toutes traces de l’opération. Lors d’une transaction, l’utilisateur doit prouver qu’il possède un jeton XZC qui sera ensuite brûlé pour laisser place à nouveau jeton sans historique. Comme ces deux jetons n’auront plus aucun lien entre eux ou avec le détenteur, il sera ainsi impossible de retrouver l’identité de l’utilisateur.

Les tokens XZC

Le réseau ZCoin utilise sa propre monnaie virtuelle, les tokens XZC. Tout comme Bitcoin, la limite d’émission de Zcoin a été fixée à 21 millions unités et tous les 4 ans, les récompenses sont divisées par deux. Les coins peuvent se miner grâce au protocole Lyra2RE. Ce procédé rend le minage accessible à un grand nombre d’utilisateurs et avantage particulièrement les mineurs CPU.